C'est pas mon idée !

dimanche 11 mars 2012

American Express mise sur Twitter

Le mois dernier, American Express annonçait la disponibilité prochaine, en avant-première pour ses clients, d'une nouvelle offre publicitaire de Twitter. Quelques jours plus tard, l'émetteur de cartes de crédit dévoile encore une solution originale sur la plate-forme de micro-blogging, permettant cette fois aux porteurs de cartes de crédit de bénéficier de coupons de réduction virtuels en rediffusant les #hashtags choisis par les "annonceurs".

Comme l'an dernier à la même époque (pour un partenariat avec Foursquare), c'est à l'occasion du festival "South by Southwest Interactive" (SxSW) que cette initiative est expérimentée pour la première fois, en association avec plusieurs grandes marques telles que McDonald's, Best Buy, Dell, Zappos...

Le fonctionnement de ce service, qui rappellera un peu celui précédemment déployé sur Facebook, est très simple. Le client doit d'abord "synchroniser" son compte Twitter avec sa carte de crédit. Il lui suffit ensuite de retweeter les #hashtags promotionnels publiés par AmEx pour bénéficier des réductions annoncées. Comme il est désormais d'usage pour l'émetteur, ces dernières sont "virtuelles", c'est à dire qu'elles sont portées directement au crédit de la carte lors d'un achat qualifié.

Par exemple, un simple tweet avec le #hashtag #AmexDell permettra au porteur d'être remboursé (une fois) de 100 USD, sous quelques jours, sur son prochain achat chez Dell (supérieur à 599 USD), sans avoir à imprimer un bon, sans aucune autre action à réaliser.

S'il est fréquent de rencontrer des stratégies promotionnelles dont la finalité commerciale laisse perplexe, celle d'American Express est ici parfaitement limpide. Le mode d'attribution des offres de réduction par diffusion de #hashtag va en effet permettre aux marques qui choisissent cette solution de démultiplier l'impact de leurs campagnes à l'échelle du réseau social. Plus encore que la fidélisation, objectif classique des promotions, c'est donc la propagation des messages que les commerçants peuvent acheter avec leurs coupons Twitter...

Finalement, la plus grosse surprise de cette initiative est qu'elle semble émaner d'American Express et non de Twitter, qui est pourtant toujours à la recherche d'un véritable modèle économique. Une institution financière serait-elle en train de prendre de vitesse une startup sur le terrain de l'innovation ? En tous cas, et notamment si le partenariat entre les deux organisations est plus étroit qu'il n'y paraît, elle ne se laisse pas distancer...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)