C'est pas mon idée !

dimanche 14 juin 2020

Une monnaie locale pour la sortie de crise

Cirklo
La crise sanitaire ayant mis en évidence les défaillances de nos chaînes d'approvisionnement et ayant gravement fragilisé nos économies, les envies de re-localisation de l'activité et de re-dynamisation des territoires fleurissent. Belfius a concocté une solution [PDF] à destination des collectivités désireuses de répondre à ces attentes.

S'appuyant sur son expérience antérieure du LimbU, au cours de laquelle elle avait collaboré sur le même thème avec la province de Limburg (en Belgique), c'est The Studio, le laboratoire d'innovation « digital » de la banque, assisté de l'initiative de communication municipale « Onze Stad App » (« l'app de notre ville »), qui a effectivement mis au point Cirklo, une plate-forme clés-en-main de gestion de monnaie locale, déjà adoptée ou sur le point d'être adoptée par une quinzaine de villes (Hal, Waterloo, Ninove…).

Le principe est relativement classique : la commune qui la met en œuvre peut, au choix, distribuer directement des « chèques-commerces » à ses administrés ou financer (en partie) ceux qu'ils achètent sur un site web dédié. Les Cirklos ainsi acquis, matérialisés sous la forme d'un QR-code, peuvent ensuite être dépensés dans les boutiques adhérentes, via une app mobile de capture. Cette dernière permet aussi au commerçant de convertir ses recettes en euros et les transférer sur son compte bancaire.

En complément des municipalités qui constituent sa cible principale, le système est également rendu accessible aux organismes de service public (les hôpitaux, notamment, en cette période de pandémie) et à toutes les entreprises qui souhaitent récompenser leurs salariés, en profitant des programmes spéciaux instaurés par le gouvernement fédéral dans le cadre de son plan de relance (chèques « Horeca » et « consommation »), et en favorisant par la même occasion le redressement de l'économie locale.

Cirklo App

Dans un réflexe d'auto-défense caractéristique, Belfius souligne que la solution est commercialisée avant d'être entièrement finalisée, de manière à répondre aux enjeux pressants de la conjoncture. En particulier, il lui sera adjoint un outil mobile avec lequel l'expérience du citoyen pourra être simplifiée et fluidifiée. Ce qui devrait tenir d'un jalon parfaitement normal de validation intermédiaire dans une démarche itérative reste perçu comme un geste de précipitation dont il faudrait s'excuser. Amusant.

Le fait est que, pour peu que quelques édiles, responsable politiques et autres dirigeants d'entreprises soient sincères dans leurs discours récurrents de promotion de la consommation de proximité, le moment présent est idéal pour le développement des monnaies locales et, par son expertise éprouvée, sa position naturelle d'intermédiaire de confiance…, Belfius possède des atouts incomparables pour en devenir un acteur incontournable… et se tailler une place enviable dans le fameux « monde d'après » ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)