C'est pas mon idée !

lundi 8 juin 2020

L'administration britannique se met à l'open banking

Crown Commercial Service
Parmi les objectifs que se fixaient les concepteurs de la deuxième directive européenne des services de paiement (DSP2), la mise en place, sous forme d'API, d'un mode de règlement en ligne efficace et économique est encore loin d'avoir concrétisé son potentiel. Le gouvernement britannique lui donne une impulsion opportune.

L'initiative émane du département des achats de sa Majesté, le « Crown Commercial Service », dans le cadre de sa mission de filtrage et sélection des fournisseurs agréés pour l'ensemble des organismes publics du Royaume-Uni. Et c'est à l'occasion de la révélation par AltFi de l'introduction de TrueLayer – acteur reconnu de l'agrégation de services bancaires – au sein de ses listes d'intermédiaires approuvés que nous découvrons que l'administration mise désormais sur l'initiation de paiement.

La rubrique « acceptation de paiement » de son portail de référencement, qui, jusqu'à récemment, comprenait pour l'essentiel des solutions de règlement par carte, en face à face ou à distance, se voit maintenant complétée d'un lot dédié aux prestataires de transferts interbancaires. Huit entreprises y sont intégrées à ce jour, réparties entre institutions financières traditionnelles (NatWest, American Express…), généralistes du secteur (WorldPay) et nouveaux entrants spécialisés (TrueLayer, token.io, Reflow…).

Le but poursuivi est double. Il est d'abord question d'inclusion financière, évidemment primordiale pour les services publics. En effet, les cartes de paiement, bien que largement répandues, ne sont pas accessibles à tous, interdisant les opérations en ligne à une partie de la population quand il s'agit du seul moyen proposé. La faculté de recourir à un virement, exigeant seulement la détention d'un compte courant, est automatiquement ouverte à plus de personnes, même s'il subsistera toujours des exclusions.

L'autre enjeu, majeur, est celui du coût. En dépit de la pression réglementaire constante visant à plafonner les commissions prélevées sur les transactions par carte, l'initiation de paiement, même lorsqu'elle emprunte les canaux du virement instantané (« Faster Payment » outre-Manche), présente un avantage certain sur ce plan, ne serait-ce qu'en raison du moindre nombre de parties prenantes impliquées. Au vu des volumes traités, l'impact sur le budget de l'administration pourrait être considérable.

Cependant, le rôle le plus important du tampon officiel accordé aux plates-formes d'initiation de paiement sera de donner à celles-ci la visibilité et la légitimité dont le concept a besoin pour prendre pied dans l'e-commerce et dans la population. Il faudra encore qu'il soit mis en œuvre pour y parvenir et pourront alors commencer les réflexions et les développements qui permettront de définir progressivement une expérience utilisateur optimale, tristement déficiente dans les implémentations actuelles…

Crown Commercial Service

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)