C'est pas mon idée !

jeudi 14 mai 2020

TrueLayer facilite les dons aux associations

TrueLayer
Presque deux mois après le premier épisode de ma série consacrée à la « créativité en temps de crise », il faut se rendre à l'évidence : la frénésie d'innovation qu'a engendrée la pandémie de COVID-19 est en voie d'épuisement. Parmi ses derniers soubresauts, penchons-nous aujourd'hui sur une initiative de TrueLayer, au Royaume-Uni.

Depuis le début de la crise sanitaire, un certain nombre d'associations caritatives se trouvent en première ligne face à l'explosion des besoins d'aides dans la population ou parmi les travailleurs exposés mais, simultanément, éprouvent les plus grandes difficultés à garder le contact avec leurs donateurs habituels et assurer leur financement. Quand d'autres entreprises ont, au mieux, apporté leur écot ou mis en place des cagnottes, TrueLayer a préféré développer une plate-forme pour relancer les collectes.

Rappelons en préambule que la startup fait partie des acteurs européens de l'agrégation de données bancaires et que, surfant comme ses concurrentes sur les exigences de la deuxième directive de services de paiement (DSP2), elle inclut, à ce titre, un service d'initiation de paiement dans son catalogue. Celui-ci sert logiquement de fondation à son dispositif, permettant de la sorte aux visiteurs du site Donate Direct de transmettre leur contribution directement depuis leur compte courant, en quelques clics.

À ce jour, cinq organismes, aux missions variées, sont d'ores et déjà en mesure d'encaisser les versements des consommateurs simplement, quasiment en temps réel, en toute sécurité et sans aucun frais (tous les produits de TrueLayer étant actuellement gratuits pour ses clients impliqués dans la lutte contre les impacts de la crise). La solution reste naturellement prête à accueillir les autres associations qui souhaiteraient profiter de l'opportunité, avec une promesse de déploiement opérationnel en quelques heures.

TrueLayer Donation

La démarche de la jeune pousse n'est pas entièrement innocente. La mise à disposition de cet espace de donation en ligne lui procure en effet une excellente occasion de démontrer l'intérêt de son offre d'initiation de paiement, à travers un exemple concret et visible. La gratuité, certes temporaire, convoie en outre un puissant message, susceptible de renforcer la perception d'un avantage majeur de cet instrument, sensiblement moins coûteux que d'autres, notamment les règlements à distance par carte.

Beaucoup moins médiatisée que l'ouverture des données bancaires, la possibilité également accordée à des tiers (dûment accrédités) par la DSP2 d'effectuer facilement des transferts d'argent de compte à compte était conçue pour stimuler l'innovation et une nouvelle concurrence dans les paiements. La mayonnaise n'a clairement pas encore pris – les retards de mise en œuvre de la réglementation n'y sont bien sûr pas étrangers – mais les applications pratiques telles que celle de TruLayer pavent le chemin.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)