C'est pas mon idée !

lundi 27 avril 2020

Shine assure les factures en 1 clic

Shine
Le phénomène n'est pas récent mais il s'amplifie dangereusement avec la crise, entre fragilité accrue des uns et laissez-aller des autres : les entrepreneurs individuels et autres petites structures sont confrontés à des retards de paiement qui menacent leur survie et ils ne savent pas comment y faire face. Désormais, Shine a une solution pour eux.

À défaut de parvenir à convaincre ou contraindre les entreprises de régler leurs factures en temps et en heure (comme l'exige théoriquement la réglementation en vigueur), la deuxième meilleure option consiste à proposer une assurance contre les mauvais payeurs. Telle est donc la voie qu'a choisi de suivre [PDF] la néo-banque des professionnels, en collaboration avec une autre startup, Hokodo, qui semble bien partie pour rapidement devenir un pilier incontournable dans ce domaine sensible.

Comme toujours avec Shine, l'intégration est à la hauteur des attentes, au point de pouvoir être considérée immédiatement comme une référence. En effet, fidèle à sa vision d'une offre de services globale, elle inscrit la nouvelle proposition au cœur de son parcours utilisateur, avec une transparence et une fluidité inégalées : dès qu'une facture a été préparée et émise (depuis l'application mobile de la banque, naturellement), le client est invité à souscrire l'assurance correspondante, en quelques secondes.

Moyennant une commission fixe de 2% du montant hors taxe, sans aucun engagement ni autres frais, il bénéficie d'un accompagnement en trois étapes pour l'encaissement de sa créance. En absence de règlement à l'échéance, Shine commence par mettre en œuvre, sur demande, son dispositif existant de relance automatique. Si la démarche n'aboutit pas, après 1 mois, une procédure formelle de recouvrement est engagée. Enfin, après 60 jours, la garantie entre en jeu, à hauteur de 90% de la valeur de la facture.

Assurance de facture Shine

Avec cette initiative, qui n'est pour l'instant ouverte qu'à une poignée de testeurs (le temps, probablement, d'en ajuster les paramètres opérationnels), Shine contribue brillamment à la démocratisation d'un instrument de protection extrêmement utile pour tous les professionnels qui souffrent de délais de paiement insupportables, en levant simultanément ses trois principaux défauts, à savoir la méconnaissance de son existence (car implicitement réservée, jusqu'à maintenant, aux grandes organisations), sa mise en œuvre souvent complexe et contraignante, et son coût parfois prohibitif.

Plus généralement, la jeune pousse prolonge, imperturbable, sa mission de fournir aux indépendants et aux TPE une palette complète de services susceptibles de les assister concrètement dans leur tâches administratives quotidiennes, bien au-delà d'une simple plate-forme bancaire. Chaque nouvel ajout vient conforter ce positionnement original et démontrer, brique par brique, combien cette stratégie a du sens pour une cible de clientèle qui n'a guère de temps à perdre avec les tracas de la gestion d'entreprise.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)