C'est pas mon idée !

mardi 10 mars 2020

Finexpay simplifie le paiement différé B2B

Finexpay
En droite ligne de sa mission historique de simplifier le financement des factures pour les petites entreprises, Finexkap ajoute une nouvelle corde à son arc. Avec Finexpay, sa solution devient maintenant accessible sur le point de vente, physique ou en ligne, pour le plus grand bonheur des commerçants et de leurs clients professionnels.

D'ores et déjà adoptée par le grossiste Metro, le géant de l'intérim Adecco et les plates-formes de freelances Malt et et Comet, la nouvelle option possède en effet un double avantage : d'un côté, elle permet aux utilisateurs de ces services de bénéficier, s'ils le souhaitent, d'un délai de paiement sur leurs achats (jusqu'à 90 jours supplémentaires), tandis que, de l'autre, elle garantit au vendeur un règlement immédiat (enfin… sous 24 heures). Finexpay est donc l'amortisseur de trésorerie des échanges B2B !

Afin de convaincre ses futurs partenaires, la startup, fidèle à ses principes fondateurs, leur promet un dispositif à la fois complet et facile à implémenter. Le produit financier mis à leur disposition comprend non seulement l'avance de paiement (l'affacturage proprement dit) mais également l'assurance-crédit et la gestion du recouvrement, pour une tranquillité d'esprit maximale. Quant à la mise en œuvre, à base d'API conçues par des spécialistes, elle est en outre pré-intégrée avec les outils courants (Marjory, Stripe, LemonWay…).

Finexpay – Respirez et payez plus tard vos achats d'aujourd'hui !

Naturellement, l'expérience se veut la plus fluide possible aussi pour l'acheteur. La première étape consistera pour lui à procéder à son enregistrement, par l'intermédiaire d'un court questionnaire destiné à établir son profil de risque. Une fois cette formalité accomplie, il n'a plus, au moment de passer à la caisse – physique ou virtuelle – d'un marchand partenaire, qu'à sélectionner l'option de règlement différé, qui se matérialisera par un prélèvement automatique 90 jours après l'échéance normale.

Si les facilités de paiement à destination du grand public se sont démocratisées, avec des approches toujours plus transparentes et sans friction, les professionnels restent à l'écart de la tendance. Pourtant, l'opportunité de développement du chiffre d'affaires constitue un puissant levier pour les fournisseurs des deux mondes. Mais il n'est pas le seul. Ici, se jouent également des enjeux de gestion de trésorerie des TPE et PME, particulièrement sensibles sur leurs approvisionnements, et d'accélération des encaissements des commerçants B2B, souvent contraints par les modes de facturation classiques.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)