C'est pas mon idée !

mardi 3 mars 2020

Edmond soulage la trésorerie de l'agence immobilière

Edmond
La trésorerie est le nerf de la guerre pour une entreprise, un retard ou un défaut de paiement pouvant conduire au dépôt de bilan. Aujourd'hui, les solutions accessibles se multiplient – crédit de fonctionnement, affacturage… – mais elles sont parfois trop généralistes pour certains types d'activité. Une approche de niche devient alors nécessaire.

Prenons l'exemple des quelques 28 000 agences immobilières installées dans l'hexagone. Rémunérées grâce aux honoraires prélevés sur les transactions qu'elles contribuent à réaliser, elles se trouvent fortement pénalisées par les délais en hausse (parfois jusqu'à 7 mois, à Paris !) entre la signature du compromis de vente, qui marque la fin de leur intervention, et la validation officielle de l'opération auprès du notaire, après laquelle ils vont enfin percevoir leurs émoluments. En attendant le paiement, il leur faut pourtant continuer à verser les salaires et régler les factures.

À partir de ce constat, Edmond, une jeune pousse bordelaise, elle-même émanation d'une agence immobilière, a imaginé une offre dédiée d'avance sur honoraires. Au sein de l'outil en ligne spécialisé de pilotage de trésorerie qui constitue le cœur du dispositif et permet à l'utilisateur de gérer à la fois ses dossiers et ses flux, celle-ci propose de financer les compromis de vente en attente, en quelques gestes simples. Il s'agit, en quelque sorte, de décliner le principe de l'affacturage dans un métier particulier.

La plate-forme implémente un modèle parfaitement intégré. En effet, le suivi des affaires en cours est utilisé pour établir des projections de liquidités en fonction de la maturité des transactions enregistrées, ce qui procure une visibilité bienvenue sur les éventuels futurs besoins de financement. Le cas échéant, il suffit ensuite de transmettre à Edmond, en un clic (?), par voie électronique, le ou les compromis signé(s) sur lesquels l'agence désire solliciter une avance, une réponse lui étant promise sous 72 heures.

Edmond avance vos honoraires

L'entreprise ne précise pas ses critères d'éligibilité (ni l'origine des fonds mis à disposition ou encore ses conditions tarifaires, d'ailleurs), mais sa cible lui donne l'avantage d'un risque de défaut limité sur les crédits consentis, notamment dans le cas où l'avance est demandée après la levée des clauses suspensives, ce qui est susceptible de survenir de plus en plus souvent quand le retard de conclusion de la vente est uniquement dû à l'encombrement chez les notaires. Malgré sa taille réduite, le marché est donc attractif.

La démarche d'élaboration d'Edmond est intéressante à plus d'un titre. D'abord, elle démontre comment un professionnel d'un secteur donné, pleinement conscient des difficultés qu'il a déjà rencontrées, est en mesure de concevoir des solutions précisément ajustées aux besoins de ses confrères. La mise en œuvre est également instructive par sa prise en compte d'un problème dans toutes ses dimensions : au-delà des seuls besoins de financement, c'est toute la gestion de trésorerie qu'il faut adresser.

En synthèse, se dessine ici une magnifique illustration de la nouvelle perspective à embrasser impérativement afin de créer et développer les services de demain, en adoptant le point de vue du client (idéalement en confiant le projet à l'un d'entre eux, s'il a la capacité d'abstraction nécessaire) et en envisageant les produits bancaires comme des composants immergés dans son environnement et ses préoccupations au quotidien.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)