C'est pas mon idée !

mardi 24 décembre 2019

Une idée qui ne devrait pas faire parler d'elle…

UBank
Ce n'est pas la première fois qu'une institution financière met en place un dispositif dont on se dit immédiatement qu'il devrait être généralisé sans hésiter. Mais l'option de transfert automatique conçue, déployée et vantée par UBank a ceci de particulier d'avoir été expérimentée en France au tournant du siècle… avant de partir aux oubliettes.

Le principe de la fonction USaver Ultra Sweep, qui vient d'être ajoutée à l'application mobile de l'établissement, est simple : l'utilisateur choisit deux seuils, qui, chaque jour, déterminent l'exécution de mouvements entre son compte courant et son compte d'épargne. D'un côté, le plafond correspond au montant au-dessus duquel les disponibilités sont mises de côté, tandis que, de l'autre, le plancher est le niveau minimal déclenchant une libération des réserves afin d'éviter tout risque de découvert.

La promesse sous-jacente est toujours identique, et basique. Il s'agit de garantir aux clients de la banque que leur argent est en permanence productif d'intérêts, même s'ils ne s'en occupent pas (à l'époque des tentatives du même genre chez nous, l'objectif affiché consistait à émuler un compte courant rémunéré). Le deuxième volet, directement complémentaire même s'il est moins explicite, agit, à l'inverse, comme une sécurité pour le consommateur, en puisant dans l'épargne en cas de situation dangereuse.

À des années-lumières des approches prédictives que développent de plus en plus de startups, l'idée offre une réponse triviale aux personnes qui aimeraient disposer d'un accompagnement « léger » dans la gestion de leurs finances personnelles. Elle possède en outre l'avantage d'être rassurante par son austérité même (pour les clients et pour la banque), contrairement aux algorithmes un peu opaques garantissant l'optimisation des flux. Il faudrait juste activer des virements en temps réel pour atteindre la perfection.

Pourquoi donc ce système, tellement facile à mettre en œuvre, stimulateur de fidélité, n'est-il pas déjà intégré dans toutes les solutions d'épargne à court terme ? La menace qu'il ferait peser sur les revenus engendrés par les découverts d'inattention en serait-elle la cause ? Il faudrait tout de même se pencher sérieusement sur les attentes des clients, au lieu de chercher à toujours leur pousser plus de produits et services, et un petit pas tel qu'un mécanisme d'épargne automatisée constituerait une bonne entrée en matière.

UBank - We're making everyday banking simpler, better, smarter.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)