C'est pas mon idée !

lundi 9 décembre 2019

By Miles simplifie l'assurance au kilomètre

By Miles.
Si le principe de l'assurance au comportement paraît avoir des difficultés à s'imposer en Europe, peut-être en raison de réticences à se sentir espionné, les primes ajustées au kilométrage restent populaires. La startup britannique By Miles profite maintenant de la connectivité des voitures modernes pour en faciliter l'adoption… et préparer l'avenir ?

À ce jour, de nombreuses compagnies proposent des conditions avantageuses aux « petits rouleurs », mais elles sont soumises à diverses contraintes. Dans certains cas, il s'agit d'une réduction forfaitaire attribuée à ceux qui ne dépassent pas un certain seuil de distance parcourue dans l'année. Sinon, pour ceux qui veulent un tarif adapté précisément à leur pratique, il leur faut installer un accessoire de surveillance dans leur véhicule. Et, dans tous les cas, les risques de fraude limitent les bénéfices accordés.

Avec la solution de By Miles, l'assurance payée au kilomètre (au mile, plus exactement) devient aussi simple que le contrat fixe traditionnel… pour peu que le client possède un véhicule de nouvelle génération – en l'occurrence, une Tesla. En effet, il suffit alors d'autoriser la jeune pousse à accéder aux données collectées par le constructeur. Dès lors, elle peut suivre les trajets empruntés et restituer en temps réel, à travers son application mobile, l'évolution du coût de la couverture pour le mois en cours.

By Miles. pour Tesla

Le concept esquisse certainement l'avenir de l'assurance. Hélas, il est aujourd'hui réservé à une minorité, non seulement parce qu'il n'est envisageable qu'avec une automobile connectée mais également parce qu'il requiert que les informations recueillies soient aisément accessibles. Or, quand By Miles le déploie uniquement pour la marque Tesla, l'avance technologique qui lui sert de justification ne peut masquer qu'il fait partie des rares constructeurs partageant les données de leurs usagers (avec leur accord).

Naturellement, le calcul du kilométrage n'est pas le seul avantage offert par les capacités embarquées. La startup intègre ainsi une option d'assistance à la localisation du véhicule en cas de vol, utile autant pour le propriétaire que pour ses propres besoins lors de la déclaration de sinistre. Par ailleurs, elle ne fait pas de secret de l'intérêt qu'il y aura à analyser l'impact des modes de conduite autonome sur les risques et, par conséquent, sur l'opportunité de mieux adapter les modèles actuariels à cette innovation.

Pour conclure, précisons que, en arrière-plan, le fournisseur du produit distribué par By Miles n'est autre que La Parisienne, avec son approche d'« assurance as a service » (et à la demande). Étant donc de la sorte la véritable responsable des perspectives futures évoquées, celle-ci se place dans une excellente position en vue d'appréhender les inévitables transformations du secteur induites par les changements profonds affectant l'univers de l'automobile, maintenant et, encore plus, dans les années à venir.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)