C'est pas mon idée !

mardi 10 septembre 2019

Belfius facilite les contacts entre ses clients

Belfius
Il y a quelques mois, dans le sillage de ses premières aventures extra-bancaires, Belfius lançait une plate-forme portant l'ambition d'aider les particuliers à trouver un artisan pour réaliser leurs projets de rénovation. Bientôt, celle-ci sera intégrée [PDF] à son application mobile, devenant de la sorte un support de mise en relation entre clients.

Présentée à l'automne dernier, Jaimy by Belfius est une place de marché relativement classique. D'un côté, les consommateurs remplissent un formulaire indiquant leurs besoins : domaine (peinture, électricité, plomberie…) et détails du chantier, localisation, échéance… De l'autre, les professionnels enregistrent leurs compétences et leur périmètre d'intervention. Entre les deux, l'outil soumet les demandes aux fournisseurs les plus adaptés aux critères requis et transmet les devis qu'ils établissent.

À ce jour, le service est totalement indépendant de la banque, d'un point de vue opérationnel. Les artisans sont simplement invités à s'inscrire (sans frais mais, par la suite, ils payent l'accès aux opportunités qui les intéressent, entre 5 et 75 euros par contact) tandis que les dépôts de projets sont ouverts à tous, sans discrimination. Son ajout à l'espace Pop-Up de l'application mobile de Belfius est donc conçu comme une offre complémentaire, autant pour le grand public que pour les professionnels.

Jaimy by Belfius

Du point de vue des clients de l'institution financière, le principal (seul ?) bénéfice est un accès facilité aux promesses de Jaimy, depuis leur téléphone. Pour les entrepreneurs (ils seraient déjà 2 000 à être enregistrés), en revanche, l'objectif est de leur ouvrir instantanément un marché potentiel de 1,3 millions d'utilisateurs réguliers de la banque mobile. Par ailleurs, les artisans détenteurs d'un compte auprès de Belfius ont droit à un processus d'affiliation simplifié, toujours dans l'application, où ils peuvent aussi consulter les missions proposées et sélectionner celles qu'ils souhaitent exécuter.

Avec cette initiative, Belfius reprend, sous une forme nouvelle, l'idée ancienne – qui ne s'est jamais réellement imposée jusqu'à maintenant – de capitaliser sur la diversité de sa clientèle pour devenir l'intermédiaire idéal dans la mise en relation sous-jacente à une place de marché. En appui, elle compte classiquement sur la confiance « naturelle » qu'elle inspire pour convaincre et séduire les utilisateurs qui ne seraient pas suffisamment rassurés par les notes et des commentaires de leurs pairs. Mais les services artisanaux ne sont-ils pas trop éloignés de ses métiers d'origine pour que la recette fonctionne ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)