C'est pas mon idée !

vendredi 23 novembre 2018

BBVA teste une autre relation client-fournisseur

BBVA
Quand BBVA signait une alliance stratégique avec Cisco en 2016, il ne s'agissait que de formaliser une relation relativement classique entre un grand groupe et un fournisseur privilégié. Aujourd'hui, la collaboration entre les deux firmes s'est affermie et permet de franchir un cap inédit, avec la mise en place d'un programme d'échange de talents.

La première phase de cette initiative originale a commencé au mois de septembre dernier. Une équipe d'ingénieurs de BBVA Next Technologies – l'entité de développement logiciel qui se positionne au cœur de la transformation technologique de la banque espagnole – a alors intégré, en immersion totale, l'académie de l'expérience client (« CX Academy ») de Cisco, à Cracovie, en Pologne. Ce sera ensuite au tour de l'équipementier réseau d'envoyer un petit groupe de collaborateurs dans les rangs de BBVA.

Le premier motif invoqué pour justifier une telle opération est d'offrir aux employés des deux organisations une occasion de découvrir un autre environnement et des défis professionnels différents par rapport à ce qu'ils connaissent et vivent habituellement dans leur entreprise. Dans un contexte de tension sur le marché du travail dans le secteur des nouvelles technologies, ils estiment que ce sont des opportunités de ce genre qui peuvent faire la différence en matière d'attractivité et de fidélisation de leurs effectifs.

Actualité BBVA

Cependant, des ambitions plus vastes ressortent clairement en arrière-plan. Pour BBVA, avec sa vision de la banque comme entreprise logicielle, il paraît important, par exemple, de ne pas s'enfermer dans ses schémas de pensée traditionnels et de, au contraire, s'ouvrir sur des pratiques issues de secteurs différents, parmi lesquels l'univers des technologies est une source d'inspiration utile. Du point de vue de Cisco, un enjeu évident est de mieux comprendre les attentes de son client, en étant plus proche de lui.

Enfin, au-delà du mixage de compétences et de culture, les partenaires veulent aussi, à travers cette démarche, créer une sorte de réseau collaboratif entre eux. Construit petit à petit à partir des liens personnels qu'établiront les participants aux échanges, il devrait contribuer à améliorer sensiblement la qualité, l'efficacité et la rapidité d'exécution dans les projets communs, voire dans les relations du quotidien. Les habitués du dialogue avec des fournisseurs stratégiques apprécieront la valeur recherchée !

Je ne saurais dire combien de fois j'ai entendu dire d'un contrat entre une entreprise (informatique, en général) et un grand groupe qu'il dépasse le strict cadre commercial et s'inscrit dans une logique de partenariat. Ce postulat fait partie des mythes sans substance dont tout le monde a oublié ce qu'ils pouvaient signifier. Avec son programme « Talent Exchange », BBVA lui redonne du sens, en explorant le potentiel de collaborations étendues, au-delà de la seule fourniture de produits et services.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)