C'est pas mon idée !

lundi 13 juin 2016

Quand l'innovation transcende les frontières

Nationwide
Une des raisons d'être de ce blog est, depuis son origine, de stimuler le partage des idées innovantes à travers le monde entier. Aussi suis-je particulièrement heureux de commenter le partenariat que viennent de conclure la britannique Nationwide et l'américaine Umpqua Bank, visant à établir une collaboration transatlantique.

Pour être tout à fait exact, l'initiative concerne en fait Pivotus Ventures, la filiale d'Umpqua Bank dédiée à l'innovation, qui trouve peut-être là une belle justification à sa séparation de sa maison mère. Au sein de cette structure autonome, les partenaires ont l'intention de mettre en commun leurs ressources, leurs expertises et leurs inspirations afin de créer les nouvelles solutions « digitales » qui transformeront l'expérience utilisateur et leur permettront de répondre aux attentes de leurs clients sur leurs marchés respectifs.

Pour que le mariage fonctionne, il faut évidemment que les deux banques aient une certaine proximité de culture. En l'occurrence, elles sont fondées sur un même modèle mutualiste, propice à la coopération, et sont dotées, de longe date, de stratégies d'innovation aussi ambitieuses l'une que l'autre. Second aspect crucial de l'opération, et avantage exclusif pour des acteurs régionaux, la distance géographique entre l'ouest des États-Unis et l'Angleterre est un atout non seulement pour la productivité du mélange mais aussi pour éviter les risques de « défiance concurrentielle ».

Pivotus Ventures

Au-delà de la seule mutualisation de moyens (humains et matériels), la valeur potentielle de cette association est aisée à percevoir. En effet, les différences existantes entre des banques qui opèrent dans deux pays séparés de plusieurs milliers de kilomètres, dont les clients ont des usages et des habitudes spécifiques en matière de finances personnelles, dont l'environnement réglementaire favorise telle ou telle typologie de produit… sont autant de facteurs de démultiplication de la créativité des deux côtés.

Quand la concurrence locale tend à uniformiser les préoccupations – et, donc, les axes d'innovation – des établissements qui se surveillent au jour le jour, une ouverture sur d'autres marchés permet au contraire de découvrir et envisager de nouvelles orientations, susceptibles d'apporter plus de différenciation. Naturellement, tout ne peut être répliqué à l'identique entre deux pays, mais bien des concepts (et des méthodes) peuvent être adaptés et déclinés sans avoir à déployer d'efforts importants.

Ainsi, ce qu'essaient de faire ensemble Nationwide et Umpqua tient d'une sorte d'échange culturel international. Il est tentant de faire le parallèle avec les grands groupes mondiaux qui auraient nativement l'opportunité de faire de même. Il est même quelques banques qui affirment utiliser certains pays (la Pologne, par exemple) comme laboratoire d'innovation. Il faut pourtant admettre que les résultats ne sont généralement pas au rendez-vous : le mélange des idées est encore loin d'être opérationnel !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)