C'est pas mon idée !

jeudi 7 avril 2016

Citi teste une station de trading en 3D

Citi
Annoncées par Microsoft au tout début de 2015, la distribution des lunettes de réalité composite HoloLens vient seulement de commencer, auprès des partenaires et des développeurs intéressés. Parmi les premières démonstrations, une station de trading virtuelle, conçue en partenariat entre l'agence 8ninths et Citi, retient l'attention.

Avec l'image traditionnelle, et parfaitement réelle, d'un poste de travail encombré d'une douzaine d'écrans (sans parler des téléphones, claviers, souris et autres accessoires), il n'est pas surprenant que les opérateurs de marchés fassent partie des premières cibles potentielles d'une technologie permettant d'organiser différemment les interfaces des applications, grâce à la réalité augmentée. La recherche de nouvelles solutions de visualisation de l'information n'est pas récente dans le secteur, elle trouve avec Microsoft une opportunité de concrétisation qui mérite logiquement d'être explorée.

Dans le prototype révélé par 8ninths, le trader conserve quelques écrans (2D) classiques (par exemple pour la messagerie), mais le cœur de son espace de travail est constitué d'une zone virtuelle, mixant 3D et 2D, qui ne devient active que lorsqu'il chausse ses lunettes HoloLens. Dans la partie supérieure de son champ de vision, adoptant un paradigme météorologique, un ensemble de bulles colorées représente les mouvements sur les marchés, lui permettant de repérer rapidement les tendances importantes.

Trading immersif avec Hololens

Grâce à des commandes vocales ou gestuelles (voire même par son seul regard), l'utilisateur est en mesure de sélectionner un segment d'activité et plonger dans les détails des instruments financiers correspondants, qui apparaissent alors dans la partie médiane de son écran virtuel. Enfin, en continuant à filtrer les informations dont il dispose, il va atteindre, en bas de l'affichage, un niveau dans lequel il accède aux données (historiques et en temps réel) des produits individuels, après quoi il peut, évidemment, passer ses ordres, toujours à la voix ou d'un geste de la main.

L'application de Citi ne se contente pas d'interactions plus intuitives et enrichies : elle comporte également une dimension collaborative. Très simplement, l'opérateur peut ainsi inviter un tiers (un client, dans l'exemple de la vidéo ci-dessous) et partager avec lui les éléments souhaités, soit dans une configuration similaire de l'interface (logique d'écran virtuel) soit dans un dispositif totalement immersif, à l'échelle d'une salle. Naturellement, cette option n'est envisageable qu'avec des personnes équipées de HoloLens…

Bien que son projet soit encore aujourd'hui à un stade expérimental, la banque semble extrêmement sérieuse dans sa démarche. En particulier, selon sa présentation par 8ninths, des efforts importants ont été déployés afin d'analyser les faiblesses des environnements de travail actuels des traders et identifier les moyens grâce auxquels la technologie de Microsoft pouvait leur apporter une réponse efficace. Il est donc possible que les salles de marché de Citi deviennent bientôt (partiellement) virtuelles…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)