C'est pas mon idée !

dimanche 27 décembre 2015

Sweep, assistant financier actif et prévoyant

Sweep
Les résultats décevants obtenus jusqu'à maintenant n'empêchent pas la poursuite des efforts en vue de créer des solutions de gestion de budget qui permettraient aux consommateurs de prendre effectivement leur destin financier en main. Dans ce but, Sweep mise sur une prévision des dépenses futures et introduit une dose d'automatisme.

Il est désormais avéré que la simple restitution des événements passés n'a, dans la plupart des cas, aucun effet sur les comportements. Alors, comme quelques autres avant eux, les concepteurs de Sweep tentent de renverser cette approche. Leurs algorithmes vont donc explorer et analyser les comptes de l'utilisateur (connectés en toute sécurité via les API d'Intuit) de manière à, en quelque sorte, prédire l'avenir et ainsi l'aider à maîtriser sa situation financière, comme un conseiller prudent et avisé.

Il n'est pas de sorcellerie derrière cette proposition. L'application surveille, par exemple, les achats effectués avec les cartes de crédit et constitue automatiquement une réserve – un « seau » (bucket) dans la terminologie de la startup – afin d'en préparer le règlement, à l'échéance prévue. Les autres dépenses récurrentes, détectées dans l'historique des transactions ou signalées manuellement, tout comme les factures à payer, sont traitées de la même manière. L'utilisateur peut également, à tout moment, créer ses propres « seaux », en vue d'épargner pour ses projets personnels.

Accueil Sweep

Armée de ces informations, l'application donne une visibilité incomparable sur l'état des finances du consommateur. Non seulement son tableau de bord est capable de présenter les fonds réellement disponibles, après prise en compte des opérations futures prévues, mais elle va aussi émettre des alertes, notamment à l'arrivée d'une échéance pour une facture à régler, un solde de carte de crédit à apurer… Et, en cas de dérapage, elle montrera exactement le montant nécessaire pour renflouer la position.

Bien qu'encore rares dans l'univers des solutions de gestion de finances personnelles (PFM), ces fonctions « prédictives » ne sont pas totalement inédites. Là où Sweep révèle son originalité, c'est dans sa capacité à prendre en charge des virements entre les comptes (existants) de l'utilisateur, grâce à la technologie de Dwolla. L'application permet, de la sorte, de programmer des transferts vers des comptes d'épargne, voire peut-être – ce n'est pas précisé – de payer automatiquement les factures dues. De simple instrument de suivi, l'outil se transforme en assistant actif…

Si sa promesse de gérer les paiements de manière plus ou moins autonome est suffisamment riche et, par conséquent, attractive pour les consommateurs, Sweep pourrait détenir là une recette intéressante lui permettant de fidéliser ses utilisateurs (le principal défi des solutions de PFM). Ce faisant, la jeune pousse empiète un peu plus que ses consœurs sur le terrain des banques, qui y perdront des opportunités de contact et, plus largement, une relation plus intime avec leurs clients, dans leur vie quotidienne.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)