C'est pas mon idée !

vendredi 18 décembre 2015

Cuvva vous assure pour une heure ou deux

Cuvva
Lorsque vous empruntez la voiture d'un ami ou quand il vous arrive de prendre la place d'un conducteur un peu éméché au retour d'une soirée, vous inquiétez-vous de l'assurance applicable ? Probablement pas. Avec l'application de Cuvva, vous n'oublierez plus jamais : en quelques gestes, vous souscrirez une couverture temporaire !

Même à l'ère de l'économie de partage et de ses solutions dédiées, les occasions de prendre le volant d'un véhicule qui ne nous appartient pas sont nombreuses (ajoutons encore les exemples du passage de relais pendant un long trajet, une incapacité temporaire du chauffeur principal ou… le besoin d'utiliser le break de papa pour un déménagement). Dans cette situation, le contrat d'assurance ne comprend souvent que la responsabilité au tiers et, en cas d'accident, le titulaire sera injustement pénalisé.

Bien sûr, il est toujours possible de contacter la compagnie et de négocier une extension de garantie pour une durée (plus ou moins) limitée. Malheureusement, avec les procédures en place chez les acteurs historiques, il faudra probablement se préoccuper des démarches plusieurs jours à l'avance et se préparer à devoir fournir (par courrier, en général) une montagne de justificatifs. En cas d'imprévu ou si le besoin change au dernier moment, pas de chance : l'assureur n'aura aucune réponse à offrir.

Avec Cuvaa, les consommateurs britanniques ont désormais une autre solution, disponible à tout moment, instantanément. Il suffit d'installer l'application mobile sur son téléphone et procéder à une inscription rapide et entièrement dématérialisée (incluant l'envoi d'un selfie et d'une photo du permis de conduire). Pour demander un devis, l'utilisateur doit saisir l'immatriculation du véhicule et sa valeur estimée. Il reste enfin à choisir la durée (1 heure à 1 journée) et photographier la voiture pour conclure l'opération (bien sûr, la première fois, les informations de paiement sont aussi nécessaires).

Cuvva sur iPhone

Si la vision de l'assurance dynamique personnalisée selon Celent que j'évoquais il y a quelques jours pouvait paraître utopique, Cuvva démontre brillamment comment il est possible aujourd'hui de faire un pas concret dans cette direction, avec un produit finalement simple. En l'occurrence, l'utilisateur est contraint de prendre lui-même l'initiative (sans automatisation) – ce qui, a contrario, présente l'avantage de lui laisser le contrôle – mais il a effectivement tout loisir d'adapter sa couverture à son contexte immédiat.

Dans un autre registre, il faut souligner le double impact positif de l'approche imaginée par Cuvva sur les modèles classiques de l'assurance : d'une part, elle représente une source de revenus jusque alors inexploitée, tout en améliorant la protection individuelle des consommateurs, mais, d'autre part, elle contribue à la prévention, en favorisant l'adoption de gestes responsables (notamment en cas d'incapacité du conducteur). On imaginerait aisément une solution de ce genre au sein de l'application SharyDrive d'Axa…

Dernière particularité de l'application, et non des moindres, elle renverse les principes de commercialisation en vigueur dans le secteur : le produit vendu par un fournisseur se transforme en une solution recherchée et demandée par le consommateur, en multipliant les opportunités de contact, de surcroît. L'assurance, bientôt objet de désir ?

A lire aussi sur Cuvva, cet article de Daily FinTech

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)