C'est pas mon idée !

dimanche 18 octobre 2015

Banque Populaire crée un FCPI plus transparent

Banque Populaire
Une des grandes leçons qu'enseigne la finance participative aux acteurs historiques est que les consommateurs sont fortement demandeurs d'une plus grande transparence dans la gestion de leur argent. Pour la première fois, Banque Populaire répond à cette exigence avec un fonds commun de placement dans l'innovation (FCPI).

Conçue avec Seventure Partners (filiale de Natixis Global Asset Management), la nouvelle offre Connect Innovation 2015 donne en effet aux souscripteurs une visibilité inédite sur leur investissement, leur permettant même, dans une certaine mesure, d'exercer leur influence sur la stratégie du fonds. Grâce à un site web dédié (encore en chantier, à ce stade), l'objectif est d'établir une passerelle directe entre les clients, les gestionnaires et les entreprises au développement desquelles ils contribuent.

Dès le lancement officiel du FCPI, en janvier 2016, les souscripteurs auront, d'abord, la possibilité d'exprimer leurs préférences sur les orientations prises – par exemple en matière de secteurs (de la santé aux énergies renouvelables, en passant par les biotechnologies, les objets connectés, les médias sociaux…) ou de zone géographique (mais uniquement en Europe). Leur avis sur les entreprises pré-sélectionnées par Seventures sera également pris en compte, à travers une représentation formelle dans le comité consultatif du fonds (qui ne dispose d'aucun pouvoir de décision, toutefois).

Site du FCPI Connect Innovation 2015

Plus tard et tout au long de la vie de leur portefeuille, au lieu de produire des rapports de performances qui n'auraient pas beaucoup de sens, leur espace web privé procurera aux souscripteurs un suivi individuel des sociétés dans lesquelles Connect Innovation 2015 aura pris une participation, sous la forme d'un fil d'actualités dédié. D'autre part, des rencontres seront organisées régulièrement, de manière à renforcer les liens entre investisseurs et entrepreneurs (sous réserve que ces derniers acceptent).

Pour une large part, la finance participative répond à une demande des consommateurs de s'impliquer au cœur de l'économie, en les mettant directement en contact avec des porteurs de projet. Mais, une immense majorité de la population n'est pas prête (pour de multiples raisons) à prendre en charge ses choix individuels d'investissement. À ceux-là, Banque Populaire propose une alternative rassurante, qui laisse la gestion de leur portefeuille à des professionnels tout en leur donnant les moyens de mesurer concrètement les effets de leur engagement dans les entreprises qu'ils soutiennent.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)