C'est pas mon idée !

mardi 20 octobre 2015

Amaguiz s'associe à Coyote pour la prévention

Amaguiz
Un temps décrié pour son application de signalement des radars aux automobilistes, Coyote a par la suite pris le virage de la prévention, avec un modèle plus global de « crowdsourcing » de l'information sur les routes. Le succès de cette approche conduit aujourd'hui Amaguiz à entamer une collaboration [PDF] active avec la startup.

Dans l'immédiat, l'objectif de l'accord que viennent de conclure les deux sociétés est d'ordre exploratoire. Il s'agit en effet d'étudier conjointement les comportements et habitudes des conducteurs équipés de la solution de Coyote, en vue d'imaginer de futurs services de prévention et d'assistance. Dans cette optique, les 1 000 premiers souscripteurs acceptant de participer à l'expérience se voient offrir une réduction de prime (de 10%) sur leur assurance et une remise (de 150€) sur l'achat du boîtier avertisseur.

S'il faut en croire les statistiques fournies par la jeune pousse, les alertes communautaires pourraient représenter un enjeu conséquent pour une compagnie d'assurance : 76% des utilisateurs de Coyote seraient plus respectueux des limitations de vitesse, 92% ralentiraient plus en amont des perturbations… Ces quelques chiffres laissent clairement percevoir une influence positive de l'information distribuée sur l'attitude des automobilistes au volant. En perspective, le concept pourrait ainsi contribuer intelligemment à une stratégie de prévention routière.

Offre Amaguiz - Coyote

Par rapport aux analyses de comportement individuel établies par des équipements spécialisés (qui sont notamment à l'origine des offres « Pay How You Drive »), le système de Coyote constitue, de toute évidence, un complément précieux, en opérant sur des mécanismes psychologiques différents. Surtout, du fait de sa logique fondée sur une communauté de pairs, les consommateurs sont peut-être plus enclins à l'adopter que des outils parfois considérés comme des « espions ». De ce point de vue, il restera cependant à déterminer comment sera perçue l'intrusion d'un assureur dans le paysage…

Cette question, tout comme celle de l'impact réel et à long terme de l'approche sur la prévention, est probablement au centre des préoccupations d'Amaguiz, avant d'envisager une intégration dans son offre. Quoi qu'il en soit, l'initiative rappelle utilement que, aux côtés de la transformation promise du secteur de l'assurance par l'internet des objets, qui tend à monopoliser les efforts d'innovation, il serait dommage d'oublier que d'autres tendances, telles que l'économie collaborative et ses dérivés, peuvent avoir des implications importantes ou des applications intéressantes…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)