C'est pas mon idée !

vendredi 9 janvier 2015

Toggle : une carte bancaire, deux fonctions

Commerce Bank
Aux consommateurs qui désirent mieux piloter leurs finances personnelles, Commerce Bank, établissement de taille moyenne du centre des États-Unis, propose Toggle, un nouveau service qui leur permet d'utiliser leur carte bancaire pour tous leurs achats, en disposant d'un moyen simple de choisir entre un règlement immédiat ou à crédit.

Sans être révolutionnaire, l'idée devrait apporter un peu de tranquillité d'esprit supplémentaire aux porteurs de cartes de crédit. Plutôt que d'enregistrer – classiquement – toutes leurs dépenses sur leur compte et d'attendre la fin du mois pour décider (et quelquefois oublier) soit de régler, soit de laisser courir tout ou partie de la dette accumulée (portant intérêts, dans la seconde hypothèse), ils vont pouvoir pré-configurer le traitement à appliquer à chaque transaction, en fonction de leurs habitudes.

Pour ce faire, Toggle met à leur disposition, après inscription (gratuite), un espace de personnalisation au sein des services en ligne de la banque. Là, le client va d'abord associer un ou deux comptes de dépôt – détenus dans une institution financière quelconque – à sa carte. Ensuite, il sélectionne les catégories d'achats pour lesquelles il souhaite être débité immédiatement, sur l'un des deux comptes courants qu'il a fournis. Il lui est aussi possible de fixer un montant maximal des dépenses (global ou par catégorie) qu'il veut voir prélevées directement.

Cerise sur le gâteau, Commerce Bank ajoute à cet ensemble une option « unwind », agissant comme un mécanisme de secours pour les utilisateurs qui changeraient d'avis (ou auraient à faire face à un imprévu). Dans les 30 jours qui suivent chaque opération concernée, le débit direct réalisé via Toggle peut être annulé. Dans ce cas, le prélèvement effectué sur le compte associé est compensé et le montant correspondant est reporté « normalement » sur le solde de la carte.

Toggle par Commerce Bank

La mise en œuvre du service n'est cependant pas totalement sans défaut. En particulier, on ne peut que regretter que le pilotage de la carte ne soit pas intégré à l'application mobile de la banque et, surtout, que les modifications ne soient pas appliquées en « temps réel » (les utilisateurs sont explicitement avertis que les changements sont enregistrés de nuit). Ces petits inconvénients peuvent sembler objectivement mineurs mais ils ne sont plus acceptables dans le monde numérique moderne.

Dans un contexte de défiance croissante des consommateurs américains vis-à-vis des cartes de crédit, Commerce Bank essaie logiquement de leur procurer un moyen accessible et pratique de reprendre le contrôle sur leur porte-monnaie. La démarche consistant à combiner la solution avec une approche de type carte de débit – dont la popularité est, au contraire, en hausse – est particulièrement subtile, en conciliant les attentes des clients (elles-mêmes contradictoires, parfois) et les intérêts de l'émetteur.

Le lancement de Toggle constitue également une réponse directe à l'émergence de nouveaux modèles de crédit à la consommation. Pour ne citer qu'un exemple, dans un marché qui se développe et se diversifie à grande vitesse, le déploiement progressif d'une solution du genre par PayPal représente une menace qui ne peut être négligée. Lorsque la créativité des startups explose, les acteurs historiques n'ont d'autre choix que de remettre en question leurs offres pour rester compétitifs…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)