C'est pas mon idée !

vendredi 19 décembre 2014

Stockpile investit les pièces jaunes

Stockpile
Sans remonter jusqu'à l'opération pièces jaunes, il existe aujourd'hui une multitude de services proposant aux consommateurs d'arrondir le montant de leurs dépenses, qui pour en faire don à des associations, qui pour constituer une épargne. Avec Stockpile, il est désormais aussi possible d'investir des centimes dans sa société préférée.

A l'origine, la startup a d'abord imaginé un concept – exclusif – de bons cadeaux exprimés en valeurs boursières. En pratique, l'utilisateur choisit un titre (par exemple sa marque favorite) et la somme offerte, sans aucune contrainte. Le destinataire n'a plus qu'à s'inscrire sur la plate-forme et valider le code qui lui a été transmis avec son cadeau. Il reçoit alors les fractions d'actions correspondantes dans son portefeuille, dont il peut suivre l'évolution, et qu'il peut naturellement revendre à tout moment.

Grâce à un partenariat avec l'agrégateur de comptes Yodlee, Stockpile ajoute maintenant une nouvelle corde à son arc. Ciblant cette fois une population de petits investisseurs occasionnels (voire même seulement aspirants investisseurs), ce deuxième service va analyser les dépenses payées par carte, au jour le jour, et réaliser un arrondi virtuel de chacune d'elles au dollar supérieur. Le montant total de ces centimes de monnaie sera prélevé en fin de mois et placé automatiquement dans l'action préférée de l'utilisateur.

Accueil Stockpile

En synthèse, Stockpile est donc une solution supplémentaire d'épargne « sans douleur », dans un paysage qui en compte décidément beaucoup… Par l'intermédiaire de son approche de division des titres unitaires, elle dispose cependant d'une capacité unique d'ouvrir les marchés financiers (et leurs valeurs cotées, sans passer par des fonds) à tous les consommateurs, y compris ceux qui n'y ont généralement pas – ou pas facilement – accès, en raison des seuils d'investissement nécessaires (tout le monde ne peut s'offrir une action Google à 500 USD, sans parler des frais associés).

D'autre part, et comme pour toutes les initiatives du genre, l'objectif est également de convaincre des personnes a priori réticentes à placer leurs économies – surtout en bourse, en l'occurrence – de franchir le pas, en rendant l'opération totalement automatique et transparente. Enfin, et il s'agit là aussi d'une tendance en progression, Stockpile tente, avec une offre distinctive et fidélisante, de séduire les institutions financières, ainsi que, plus originalement, des spécialistes du couponing, des commerçants…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)