C'est pas mon idée !

jeudi 13 novembre 2014

Une API pour créer son moyen de paiement

Marqeta
Dans le commerce en ligne comme dans les boutiques du monde réel, les marchands multiplient les initiatives pour conquérir et fidéliser leur clientèle. Constatant que le moyen de paiement en constitue souvent le point de convergence, Marqeta, jeune pousse américaine, a conçu un support universel pour répondre à leurs besoins.

Au premier abord, la société se présente comme un émetteur et processeur de paiements comme il en existe tant d'autres. Elle parvient néanmoins à se distinguer de la concurrence avec une offre beaucoup plus riche que la « normale ». Elle permet, entre autres, de créer des programmes de fidélité, des comptes prépayés aux innombrables options de rechargement, des systèmes fermés (fonctionnant uniquement dans certaines enseignes) ou à paramétrer (le porteur pouvant fixer des limites catégorielles)…

Toutes ces fonctions sont intégrées dans un support unique, qui peut être une carte (plastique) classique (compatible avec tous les terminaux, sans impact sur les infrastructures existantes) ou dématérialisée (ouvrant la voie aussi au porte-monnaie mobile, par exemple). Mais le véritable génie de la plate-forme réside principalement dans son API (« interface de programmation applicative »), qui donne le contrôle total et entièrement dynamique de l'ensemble de ses caractéristiques aux développeurs.

Marqeta

Avec les outils fournis et la documentation exhaustive qui les accompagne, le commerçant (ou un offreur de programme de fidélité, une institution financière…) peut donc créer un moyen de paiement précisément ajusté à ses besoins : carte « standard » adossée à une carte existante ou alimentée (automatiquement ou non) par virement bancaire, utilisation en « bon cadeau », gestion des échanges d'argent entre particuliers, contrôle des dépenses d'un enfant par ses parents… une infinité de scénarios sont envisageables et peuvent être combinés en toute simplicité.

Malgré sa jeunesse (son lancement date de 2012), la solution de Marqeta a déjà conquis quelques clients prestigieux : outre Oink (anciennement Virtual Piggy) et son offre pour mineurs, Facebook l'a également mise à contribution pour ses cartes-cadeaux. La disponibilité d'une API ouverte, facilitant grandement son intégration, devrait en démultiplier les opportunités d'adoption. Les commerçants peuvent désormais rêver de déployer un moyen de paiement propriétaire aussi performant que celui de Starbucks !

Dans une tendance inéluctable, tous les services financiers se voient « APIfier » de la sorte. Aujourd'hui l'émission de moyen de paiement, demain le crédit ou la gestion d'investissement, aucun secteur ne restera à l'écart. Et c'est ainsi que le modèle actuel de banque monolithique va progressivement laisser la place à une offre de services multi-forme, à assembler à la demande, en fonction d'un besoin spécifique. Une vision qui concerne autant les clients particuliers que les professionnels…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)