C'est pas mon idée !

samedi 17 mai 2014

Obtenir un prêt sans quitter Facebook…

Lenddo
Lorsque le spécialiste du « crédit social » Lenddo annonce le déploiement d'une application de souscription d'emprunt au sein de Facebook, l'information peut sembler parfaitement banale. Pourtant, les motivations de la startup méritent de s'attarder sur une initiative qui esquisse peut-être une future tendance incontournable…

Au premier abord, l'application en question ne semble pas être révolutionnaire : elle reproduit simplement les procédures déjà en place sur le site web de la jeune pousse, de la création de compte – par l'intermédiaire du profil Facebook de l'utilisateur, naturellement – à la demande de crédit, en passant par la connexion aux autres réseaux sociaux (Twitter, LinkedIn, Google…) et la désignation des amis référents, qui constituent la base du mécanisme de scoring de Lenddo.

Dans un sens, une présence au cœur de la plate-forme Facebook représente un choix logique pour une entreprise qui construit son modèle opérationnel sur l'exploitation des données des médias sociaux. Mais l'enjeu est ici beaucoup plus important : il s'agit avant tout de faciliter l'accès au service pour les populations qu'elle cible en priorité, à savoir les classes moyennes des pays émergents (elle intervient actuellement aux Philippines, au Mexique et en Colombie).

Application Lenddo sur Facebook

En effet, l'immense majorité des personnes concernées n'a aujourd'hui accès à Internet qu'à travers un téléphone mobile et beaucoup parmi elles n'ont pas les moyens de s'offrir une connexion illimitée au web. Or, de plus en plus fréquemment, les opérateurs de télécommunication leur proposent des conditions avantageuses pour la seule utilisation de Facebook (et tant pis pour la neutralité du net !). L'intégration dans le réseau social est donc en passe de devenir un impératif pour toucher un public large.

La recherche et l'accès aux applications dans Facebook ne sont certes pas toujours aisés, mais lorsque les utilisateurs ont uniquement ce moyen à leur disposition (ou presque) pour interagir en ligne, l'opportunité ne peut être manquée. Et c'est ainsi que le réseau social veut se transformer en véritable plate-forme de services, en complément de ses tentatives de prise de pouvoir sur les écrans d'accueil des smartphones (avec le logiciel « Home », qui ne connaît cependant pas un grand succès).

Grâce à cette initiative, Lenddo est désormais un pionnier des services financiers sur Facebook. Les autres acteurs dont la clientèle est susceptible de comprendre une proportion plus ou moins importante d'adeptes du réseau social sur leur téléphone – qu'ils y soient obligés ou non – devraient en prendre de la graine…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)