C'est pas mon idée !

dimanche 13 avril 2014

Discret hackathon pour Société Générale

Société Générale
Alors qu'elle vient de signer un partenariat avec l'Ecole 42 de Xavier Niel, en vue de proposer des facilités de financement à ses étudiants, Société Générale s'intéresse aussi aux compétences qui s'épanouissent dans cet établissement de nouvelle génération. Voilà certainement une bonne raison pour y organiser un hackathon à la fin du mois prochain.

L'annonce de l'événement est restée tellement discrète qu'il semble en fait plus ou moins réservé aux habitués des compétitions du genre (celle-ci étant organisée par BeMyApp, comme la plupart de celles qui se déroulent en France), dont les élèves de l'Ecole 42 sont des fidèles. En effet, la seule mention en ligne est l'invitation EventBrite (qui, il est vrai, n'indique aucune restriction) : ni Société Générale, ni BeMyApp n'en font état dans leur communication officielle.

Dans ce demi-mystère, les détails sur le hackathon sont eux-mêmes plutôt rares. A ce stade, on en connaît uniquement la date (le week-end du 23 au 25 mai, qui sera précédé d'un atelier de préparation) et l'objectif général : concevoir et créer des outils améliorant les processus et la vie des développeurs – par exemple en matière de collaboration, de partage d'information ou encore d'apprentissage – dans tous les domaines du logiciel, web, mobile… En résumé, le mot d'ordre est simplement de révolutionner la DSI (Direction des Systèmes d'Information) !

En revanche, aucune précision n'est donnée sur le déroulement de la compétition (est-ce même vraiment une compétition ?), sur les éventuelles récompenses ou, a minima, sur les retombées possibles pour les participants. Par ailleurs, en dehors de la présence de ses « mentors » lors de la soirée de préparation, rien n'est dit non plus sur l'implication de Société Générale. Espérons que les inscrits auront plus d'informations car, à défaut, ils pourraient être peu nombreux à consacrer 2 jours à l'événement…

Abstraction faite de ces zones d'ombre, le choix de cibler les outils de développement pour un premier hackathon peut s'avérer habile de la part de la banque : il s'agit d'un thème que les participants seront à même d'appréhender immédiatement (contrairement à certains métiers de la finance), la plupart d'entre eux étant quotidiennement au cœur de ces problématiques, mais il est également critique pour l'entreprise, dont le succès dépend de plus en plus de ses compétences informatiques et de l'efficacité de sa DSI.

Hackathon Société Générale

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)