C'est pas mon idée !

lundi 10 mars 2014

Virgin Money : pas d'agences mais des salons

Virgin Money
Quand les trublions de la banque – nés en ligne et nourris de service internet et d'application mobile – se mettent en tête de créer un modèle de relation bancaire « physique », on peut s'attendre à être surpris. Avec ses salons, dont le quatrième vient d'ouvrir au cœur de Londres, la britannique Virgin Money ne déçoit pas !

Ces vastes espaces confortables et parfaitement équipés, ouverts exclusivement aux clients de l'établissement (éventuellement accompagnés), n'ont pas grand chose à voir avec des agences bancaires classiques. Rien de surprenant à cela, d'ailleurs, puisque le concept est directement inspiré par les salons des compagnies aériennes (telles que Virgin Atlantic, autre entreprise de la famille Virgin de Sir Richard Branson) présents dans les grands aéroports.

Avec un réseau WiFi ouvert, des rafraîchissements offerts, des prises de courant pour recharger les appareils électroniques, des tablettes en libre service, la presse quotidienne, quelques magazines, une télévision branchée en permanence sur une chaîne d'actualités…, les salons de Virgin Money sont conçus pour accueillir aussi bien les personnes qui souhaitent se détendre un moment que les professionnels qui doivent finaliser les derniers points d'une présentation ou envoyer un message avant une réunion.

Salon Virgin Money de Londres

Côté ambiance et insolite, la nouvelle installation londonienne comprend une cabine téléphonique rouge (opérationnelle) typique de la ville et un espace « aérien », dans lequel sont proposés des fauteuils de première classe des appareils de Virgin Atlantic (complets avec leur équipement audio et vidéo), dans une véritable ambiance de cabine d'avion, représentée par ses hublots caractéristiques. Naturellement, un coin enfant est également disponible pour distraire les plus jeunes.

Pour compléter ce panorama, il faut ajouter quelques zones privatives où les clients peuvent organiser des réunions de travail. Enfin, Virgin Money est aussi ouverte à l'organisation d'événements dans ces lieux, notamment pour les communautés locales. Et les opérations bancaires dans tout cela ? Quelques hôtes(ses) sont prêt(e)s à intervenir pour aider les visiteurs à se connecter aux services en ligne et, peut-être (?), pour d'autres opérations. De toute évidence, ce n'est pas la vocation de ces salons…

Il n'est donc résolument pas question pour Virgin Money de créer un réseau d'agences, ni de tenter de vendre des produits dans ses espaces physiques : son objectif est « simplement » d'offrir à ses clients une expérience différente, qui démontre qu'il existe une autre manière d'imaginer la banque. Et, simultanément, ces salons pourront certainement constituer un élément de réassurance pour les prospects inquiets face à une institution purement en ligne, pouvant paraître un peu trop « virtuelle »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)