C'est pas mon idée !

mardi 25 mars 2014

Un éditeur se met aux APIs bancaires

Temenos
Deux ans après le début de la révolution initiée par le Crédit Agricole et Axa Banque, rien n'a changé dans le reste du monde : l'ouverture des données de la banque aux développeurs tiers est toujours une incongruité. L'irruption d'un éditeur dans le débat pourrait cependant signaler le lancement d'une vraie tendance.

En effet, Temenos – l'un des grands acteurs globaux du progiciel bancaire – profitait samedi dernier de la troisième édition londonienne du hackathon spécialisé « Hack-Make The Bank » (qu'il parraine) pour dévoiler et soumettre à l'épreuve du feu les nouvelles APIs (interfaces de programmation applicative) qu'il envisage de proposer un jour (bientôt ?) aux clients de T24, sa solution phare de « core banking » (système cœur de banque).

Aux côtés de startups plus souvent rencontrées dans ce genre d'exercice (dont PayPal) et de l'« Open Bank Project » (à l'initiative de cette série de hackathons), Temenos invitait donc les développeurs de tout poil à imaginer et réaliser des applications utilisant – par l'intermédiaire de ses APIs – les fonctions fondamentales d'un système de gestion bancaire : consultation des comptes, de leurs soldes, des dernières transactions enregistrées… Leur mission : réinventer la banque !

Hack-Make the Bank

Gardons les pieds sur terre : à ce stade, il ne semble pas qu'il y ait matière à déborder d'optimisme. Les interfaces mises à disposition par Temenos sont embryonnaires et même les exigences de sécurité semblent prises en compte de manière (trop) élémentaire. Tout cela est donc encore loin d'un produit fini, qui pourrait être intégré à l'offre de l'éditeur. Il s'agit tout de même d'un premier pas dans la bonne direction, qui dénote une prise de conscience de l'enjeu d'ouverture pour le secteur financier.

De plus, au-delà de cette conviction « interne », Temenos n'hésite pas à prendre l'initiative afin de sensibiliser aussi ses clients – institutions financières – aux vertus des APIs bancaires : les résultats du hackathon seront présentés lors du forum d'utilisateurs que la société organise en mai prochain, à Rome. Son objectif est de démontrer la valeur de sa démarche – et son avantage concurrentiel (pour l'instant) – dans une perspective de démultiplication des capacités d'innovation pour les banques.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)