C'est pas mon idée !

dimanche 2 février 2014

WiSeed reçoit le soutien de BNP Paribas

WiSeed
Après l'organisation d'un « Ulule Tour » en fin d'année dernière et le récent parrainage original de Clearbon aux États-Unis, le groupe BNP Paribas semble décidément se laisser séduire par la finance participative, puisqu'il vient d'annoncer un nouveau partenariat avec la jeune pousse française WiSeed.

Celle-ci est l'un des rares acteurs dans l'hexagone à proposer un modèle d'investissement collectif, qui permet à des particuliers de participer au développement de l'économie à travers l'acquisition de parts dans des startups prometteuses. Sa plate-forme permet aux entrepreneurs de présenter leurs projets, sur lesquels les internautes inscrits peuvent apporter leurs commentaires et leurs votes. Les plus populaires font alors l'objet d'une « due diligence » formelle, après quoi la collecte des fonds peut commencer, dans une approche classique de « crowdfunding ».

Fondée en 2008 par des habitués de l'incubation d'entreprises, la société a déjà accompagné plus de 30 PME à fort potentiel de croissance, pour un total de 6 millions d'euros de fonds levés, auprès des quelques 22 000 membres que son approche a conquis. En dehors de son exigence d'innovation sur les dossiers qui lui sont soumis, WiSeed n'a pas de cible sectorielle privilégiée et son « portefeuille » actuel comprend des acteurs de la santé, de l'environnement, des technologies numériques…

Page d'accueil WiSeed

Porté par l'Atelier, la structure de BNP Paribas dédiée à la veille technologique, le partenariat qui a été signé comprend à la fois un volet financier – via une prise de participation dans le capital de la jeune pousse – et une composante opérationnelle. L'Open Innovation Lab, qui la prend en charge, jouera son rôle attitré, consistant à identifier, parmi les PME financées sur la plate-forme, celles qui sont susceptibles d'intéresser les métiers de la banque, puis à faciliter leur mise en relation avec des interlocuteurs pertinents dans l'organisation.

Encore balbutiante, la finance participative prend des formes extrêmement diverses et il est difficile aujourd'hui de déterminer les modèles qui survivront aux effets de mode. Par petites touches successives, sans attendre qu'elles atteignent la maturité, BNP Paribas n'hésite pas à explorer les différentes facettes du sujet, avec des objectifs eux-mêmes également variés (visant, par exemple, aussi bien sa clientèle que ses besoins internes). La banque se tient ainsi prête à capitaliser, le moment venu, sur les opportunités qui ne manqueront pas d'émerger…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)