C'est pas mon idée !

lundi 24 février 2014

Nous.net : finance, jeu et sagesse des foules

Spark Profit
L'application de la théorie de la « sagesse des foules » aux prédictions sur les marchés financiers était quasiment tombée dans l'oubli après une vague de popularité éphémère, la voilà remise au goût du jour par la jeune pousse Nous.net, qui présentait sa solution à l'occasion de la conférence Finovate Europe 2014.

A l'image d'une des dernières réalisations notables du genre (Ticker Picker Pro), la petite nouvelle s'appuie sur un jeu, plutôt trivial, accessible au commun des mortels sur le web et sur mobile : « Spark Profit ». Son principe consiste à proposer à l'utilisateur de « parier » sur l'orientation, à la hausse ou à la baisse, de quelques indices spécifiques (actuellement, seuls les cours de 5 devises – dont le bitcoin – sont accessibles). A la clé, des points gagnés pour chaque prédiction réalisée, qui, à l'occasion, peuvent se transformer en dollars sonnant et trébuchant.

Pour les concepteurs du service, les données collectées à travers la participation active d'une multitude de joueurs motivés – qu'ils soient spécialistes ou néophytes – constituent un système typique de la « sagesse des foules ». Ainsi, avec des modèles d'analyse plus ou moins sophistiqués, il devient possible de dégager, à partir de cette masse diffuse d'information, une tendance moyenne statistiquement plus fiable que les prédictions des experts (en l'occurrence, les analystes financiers).

Spark Profit sur iPhone

Selon les dires de ses créateurs, cette propriété est directement et concrètement mise à profit par la startup : elle investit ses propres fonds sur la base d'une stratégie établie en fonction des prédictions des joueurs. Et, désormais, elle propose également, via sa nouvelle offre « Spark Feed », de fournir les résultats de ses analyses aux institutions financières, qui pourraient ainsi enrichir les flux d'information traditionnels qu'elles exploitent aujourd'hui pour définir leurs propres modèles d'investissement.

En dépit des multiples exemples de confirmation de sa validité, la théorie de James Surowiecki sur la capacité d'un groupe de personnes non qualifiées à produire des prédictions de meilleure qualité que celles des experts continue à susciter la méfiance dans le secteur financier. Si Nous.net parvient à « tenir la distance » grâce à son modèle économique original (d'investissement direct) et que les informations qu'elle fournit à ses clients s'avèrent fiables, elle pourrait renverser cette perception négative.

Dans cette perspective, la jeune pousse a pour elle son approche ludique : grâce à son extrême simplicité (il est possible de participer par séquences de quelques secondes, sans la moindre connaissance du sujet) et aux mécanismes de compétition sociale qu'il intègre (sans parler des récompenses financières promises), « Spark Profit » est en effet capable de séduire un grand nombre d'utilisateurs (il y en avait déjà plus de 15 000 en janvier 2014), condition essentielle pour garantir la qualité des modèles statistiques mis en œuvre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)