C'est pas mon idée !

dimanche 26 janvier 2014

Wizzo, l'argent connecté selon BBVA

Wizzo
Dans le sillage des startups américaines Simple et Moven, et comme on a déjà pu le voir en France avec Hello Bank! et Soon, les institutions financières du monde entier cherchent à créer de nouvelles offres nativement mobiles. BBVA est la première banque espagnole à se lancer, avec une solution qui parvient encore à surprendre.

Présentée comme « l'application qui connecte l'argent à ta vie » et destinée prioritairement aux jeunes, Wizzo est, fondamentalement, un porte-monnaie mobile adossé à un compte prépayé. A ce titre, une fois chargé (jusqu'à hauteur de 2 500 € par an, pour respecter la législation anti-blanchiment), il permet de gérer les échanges d'argent entre amis (« P2P »), selon un mode opératoire résolument classique : spécification du destinataire par son numéro de téléphone ou son adresse mail, option de demande de paiement…

Un peu plus original dans ce genre de produit, Wizzo prend également en charge les règlements en ligne, grâce à un générateur intégré de cartes virtuelles (à la e-CB). S'il le souhaite, l'utilisateur peut, de surcroît, demander une « vraie » carte de paiement, en plastique, ou bien un sticker NFC (sans contact) à coller sur son téléphone, pour réaliser des achats dans les commerces physiques. Globalement, BBVA veut donc proposer une solution plus ou moins universelle pour les paiements.

Au-delà de ces fonctions principales, Wizzo est cependant bien plus qu'un porte-monnaie mobile, empruntant au passage quelques idées aux ténors de la « banque 2.0 ». Tout d'abord, il comprend un espace dédié à l'épargne, au sein duquel le client – de préférence jeune – va pouvoir définir ses projets futurs (voyage, achat important…) et choisir comment les financer dans la durée, automatiquement, le cas échéant, en fixant un montant à mettre de côté chaque mois.

Wizzo sur iPhone

La solution essaie même d'introduire une touche de réseau social dans les finances personnelles. Pour ce faire, l'utilisateur est invité à se connecter avec ses amis et sa famille. Il peut alors gérer des cagnottes, correspondant aussi bien à des dépenses partagées entre les membres d'un groupe qu'à l'argent de poche alloué périodiquement par ses parents. Et, naturellement, tous ces mouvements futurs permettent d'afficher en permanence un « reste à dépenser », plus réaliste que le solde du compte.

Terminons ce panorama en précisant que tous les services de Wizzo sont entièrement gratuits et que la création d'un compte ne prend que 5 minutes (sans requérir l'envoi du moindre courrier ni aucune visite à une agence). Voilà peut-être une recette pour un succès viral à venir ?

Comme bon nombre d'innovations, cette offre de BBVA n'invente finalement rien : toutes ses composantes existent déjà sous une forme ou une autre, y compris quelques-unes commençant à être assez répandues. Ce qui fait réellement sa valeur (potentielle, pour l'instant) est l'assemblage particulier qu'elle représente, avec une cohérence parfaite dans son objectif de séduire une population jeune, mobile et ayant, à l'occasion, besoin d'un coup de pouce pour maîtriser ses finances personnelles.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)