C'est pas mon idée !

jeudi 9 janvier 2014

Emirates NBD joue l'épargne ludique

Emirates NBD
En dépit de sa simplicité, le concept d'épargne d'impulsion sur mobile, inventé il y a presque 3 ans par Westpac, n'en finit plus de connaître déclinaisons et variantes d'un bout du monde à l'autre. Dernier exemple en date, la fonction « Shake and Save » d'Emirates NBD ajoute une double touche ludique à l'idée de base.

Avec cette nouvelle option intégrée à leur application mobile, les clients de la banque émiratie ont donc désormais la possibilité de virer à tout moment une petite somme sur leur compte épargne, d'un simple geste de la main. C'est en effet en secouant le téléphone que l'opération est déclenchée et, de plus, le montant du transfert est fixé aléatoirement entre 50 et 2000 dirhams au maximum (soit 10 à 400 euros), selon l'intensité du mouvement (sachant qu'une confirmation est toujours demandée pour finaliser la transaction).

Il est vrai que la mise en œuvre du service n'est pas aussi fluide qu'elle pourrait l'être. Ainsi, l'utilisateur doit d'abord passer par une longue séquence de configuration – comprenant notamment le choix des comptes à utiliser et de la fourchette de montants – avant de commencer à en profiter. Encore plus regrettable, l'action de secouer le téléphone n'enclenchera le processus que sur l'écran ad hoc (bien qu'il soit apparemment aussi question d'un accès universel, même en dehors de l'application bancaire).

Shake and Save (Emirates NBD)

Mais peu importent les approximations de l'implémentation (tant pis pour les clients d'Emirate NBD), puisque ce qui nous intéresse en l'occurrence est l'approche qui transforme une opération financière banale et un peu « administrative » en une expérience ludique, apportée ici à la fois par l'adoption d'un geste symbolique et par la dimension de hasard introduite dans le dispositif. Et, naturellement, ces mécanismes participent efficacement à l'objectif d'encourager les gestes d'épargne chez les clients.

Dans les applications équivalentes vues jusqu'à maintenant (dont celle de Banque Populaire), l'accent était mis sur la facilité et la rapidité pour inciter à leur utilisation. En misant sur la ludification pour renforcer son côté addictif, la fonction « Shake and Save » représente une réelle nouveauté. Et, au-delà de cet exemple (qui pourrait déjà être amélioré, d'un point de vue opérationnel), il existe une multitude d'autres opportunités d'introduire un peu de plaisir et de divertissement dans la gestion de finances personnelles…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)