C'est pas mon idée !

mercredi 8 janvier 2014

Axa commence l'année en fanfare !

Axa
Mardi soir, quelque part près de la place de la Bastille (à Paris), Axa France présentait ses vœux à la presse. Ce fut l'occasion pour une équipe de direction au grand complet de revenir sur quelques temps forts de 2013 et, surtout, de donner le ton de l'année qui commence, notamment en matière d'innovation.

Deux grandes nouveautés étaient officiellement lancées à cette occasion. La première est la banque mobile Soon, que tout le monde attendait impatiemment depuis plus de 6 mois. Aucune surprise de dernière minute dans la démonstration du service, il comprend tout ce qui était promis lors des annonces initiales. J'attribue tout de même une mention spéciale à l'intégration de PayPal pour les paiements entre particuliers et à la capture automatique des factures de quelques 1400 émetteurs dans le coffre-fort numérique inclus dans l'offre.

Information importante, la tarification est désormais connue : tous les services de base, carte à débit immédiat comprise, sont entièrement gratuits. Et, comme prévu, pour l'instant et jusqu'à nouvel ordre, l'ouverture de compte reste possible uniquement sur invitation. En conséquence, les vagues déclenchées ce mercredi matin ne concerneront que quelques dizaines d'heureux élus. Signalons au passage que les premiers inscrits sur la liste d'attente seront les premiers servis, sans aucun autre filtrage.

Ces clients pourront alors commencer à participer à l'enrichissement des services. Car le lancement de Soon ne signifie pas la fin de la révolution. Dans un premier temps, les réactions des utilisateurs (sollicitées de diverses manières) serviront à adapter au mieux l'offre à leurs attentes. Ensuite, des nouveautés supplémentaires pourront encore être ajoutées (certaines sont déjà dans les cartons), permettant à la banque de rester à la pointe de l'innovation, autant que possible.

Soon

Le second produit dévoilé au cours de la soirée est un concept plutôt anti-technologique : l'« Axa Box » est une assurance dans un coffret cadeau, qui signe donc, en quelque sorte, une matérialisation du contrat. L'objectif est de permettre à des clients (existants) de participer aux frais d'installation des jeunes de leur entourage, en leur offrant un bon d'achat à valoir sur la souscription d'une assurance habitation ou automobile, assortie de quelques services complémentaires. Voilà un excellent moyen de conquérir une nouvelle clientèle, par transmission entre générations !

A ce stade, la commercialisation de cette boîte n'est envisagée que par l'intermédiaire des agents et la souscription effective requiert un rendez-vous en personne, pour lequel tous les éléments du contrat auront cependant été préparés au préalable. Il faut voir là l'illustration d'un des éléments de la stratégie que rappelait N. Moreau – PDG d'Axa France – dans son allocution : la compagnie affirme sa présence sur le numérique, mais avant tout en renfort de son réseau physique, qui reste le cœur de son dispositif.

Les comportements des clients sont pourtant en train d'évoluer et l'impact de ce changement se fait ressentir de plus en plus nettement : 10% des nouveaux clients captés en 2013 l'ont été par des canaux distants. Le secteur de l'assurance est en fait probablement près de vivre la même tension qui commence à sérieusement toucher les grands réseaux bancaires. En l'état, il semble cependant qu'il soit encore trop tôt pour exposer ce constat de manière trop visible…

Dans un registre différent, toujours parmi les grandes orientations présentées par N. Moreau, Axa mise fortement sur les « big data » pour accompagner la transformation de ses métiers. Concrètement, un « Datalab » a été mis en place, dans le but d'expérimenter et développer des solutions dans différents domaines (par exemple la télématique, dont la mise sur le marché pourrait arriver en France en 2015, ou encore la personnalisation et le ciblage marketing, notamment pour la banque…).

En conclusion, pas de doute possible : le programme d'Axa pour les mois à venir est riche et nous promet encore beaucoup d'innovation !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)