C'est pas mon idée !

lundi 9 décembre 2013

Le cycle de vie des entreprises est de 10 ans

Gartner
Dans le secteur des technologies, il n'étonne plus personne que les générations de leaders se succèdent à un rythme effréné (Digital, IBM, Microsoft, Netscape, Google, Apple, Facebook…). Or, selon Gartner, l'accélération des cycles de vie va désormais affecter toutes les entreprises, au point que leurs concurrentes dans 10 ans n'existent probablement pas aujourd'hui.

La justification d'une telle prédiction est presque évidente : les technologies prennent un rôle de plus en plus important dans la quasi totalité des activités économiques et elles influent directement sur la manière dont les organisations évoluent, à une vitesse toujours croissante. Confirmation précoce, les exemples récents de perturbations « cataclysmiques » abondent, parmi lesquels on peut citer, entre autres, Nokia, Kodak ou bien la chaîne de librairies Borders.

Pour survivre, ou mieux encore, pour continuer à prospérer, les entreprises vont donc devoir se réinventer, en moyenne, à chaque décennie. Malheureusement, le choix de la période idéale pour initier ce nécessaire renouvellement représente un défi majeur : c'est en effet lorsque le cycle en cours atteint son apogée qu'une nouvelle direction doit être adoptée, en acceptant d'abandonner la stratégie qui fait le succès du moment.

L'histoire de l'industrie musicale, que Celent invoque pour sensibiliser les compagnies d'assurance à cette perspective, est particulièrement représentative du danger qu'il y a à ignorer les menaces (rapidement) émergentes : le changement d'attitude vis-à-vis des nouveaux modèles de distribution en ligne a tellement tardé (par aveuglement) que le marché a vu – en seulement 10 ans – ses revenus chuter de 40%, et deux tiers de ce qu'il en reste ont été captés par des acteurs entièrement nouveaux (iTunes étant le premier d'entre eux).

Les institutions financières sont maintenant à leur tour dans cette position d'équilibre précaire où elles se croient à l'abri de toute disruption – notamment parce qu'elles se sentent protégées par une réglementation contraignante – alors qu'elles sont précisément à un moment clé de leur cycle de vie. Si leurs dirigeants ne prennent pas conscience de l'indispensable transformation à opérer sur leurs modèles, ils découvriront dans 5 ans que de nouveaux entrants commencent à s'emparer de leurs positions…

Innover !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)