C'est pas mon idée !

lundi 4 novembre 2013

US Bank s'aventure dans le m-shopping

US Bank
Les applications de banque mobile font partie des plus utilisées par les consommateurs : selon une enquête récente, les américains les consulteraient en moyenne presque une fois par jour. Cette quasi addiction a donné l'idée à US Bank de développer de nouvelles fonctions de m-shopping au sein de sa solution.

A ce stade, l'initiative se résume à une déclaration d'intention de l'établissement, en partenariat avec le spécialiste de la finance sur téléphone Monitise. Aux termes de cet accord (avare de détails), l'application d'US Bank devrait à terme s'enrichir de capacités de recherche et de sélection de produits ainsi que d'options spécifiques de paiement. L'objectif serait d'offrir au secteur du commerce de détail une expérience d'achat améliorée grâce à la banque mobile.

Dans un sens, cette idée n'est finalement qu'une évolution logique de la tendance déjà bien avancée consistant à exploiter les informations que détiennent les institutions financières sur leurs clients (notamment à travers leurs transactions) pour comprendre leurs habitudes et comportements, et ainsi leur proposer des offres et promotions parfaitement ciblées. Tout naturellement, les mêmes mécanismes peuvent être mis à profit directement dans le commerce de proximité.

A son positionnement privilégié, la banque peut encore ajouter un second avantage exclusif, en introduisant dans le dispositif un système de paiement qui permettrait de rendre l'expérience utilisateur totalement transparente (cependant, bien que cette ambition soit clairement affichée dans le partenariat d'US Bank et Monitise, il n'est pas précisé comment elle sera concrétisée). Le résultat pourrait alors représenter un mariage idéal entre commerce "en dur" et mobile.

Offre Monitise

Pour US Bank, l'opération fait beaucoup de sens : en profitant à la fois de l'engouement des consommateurs pour son application mobile et de l'incomparable connaissance de ses clients que recèlent ses données, elle peut remonter dans la chaîne de valeur des transactions, au plus près des commerçants (qui constituent aussi un marché important pour elle). Il s'agit sans aucun doute d'une stratégie porteuse d'énormes opportunités de revenus.

L'accueil qui sera réservé à la proposition de la banque reste néanmoins la grande inconnue à lever. Du côté des commerçants, il est probable que les arguments mis en avant seront suffisamment convaincants. En revanche, rien ne permet aujourd'hui de savoir comment les consommateurs percevront l'idée d'utiliser une application bancaire pour faire leur shopping. De ce point de vue, l'expérience d'US Bank sera certainement très instructive…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)