C'est pas mon idée !

samedi 9 novembre 2013

Orange Cash, encore un porte-monnaie mobile

Orange
Depuis plus de 10 ans, les opérateurs de télécommunication s'intéressent au paiement via le téléphone mobile mais, curieusement, aucun n'a déployé une offre en France… Orange vient probablement de se rendre compte de cet oubli, en annonçant le lancement (prochain) de son porte-monnaie mobile "Orange Cash", conçu avec Visa.

Parmi les dizaines de solutions disponibles aujourd'hui, celle-ci met en avant le paiement sans contact (NFC) et sa simplicité d'utilisation pour tenter de convaincre le consommateur. En arrière-plan, il ne s'agit cependant que d'un simple compte prépayé sur téléphone. Une fois alimenté, il pourra être utilisé comme une carte Visa, soit chez les commerçants équipés de terminaux compatibles, soit en ligne, avec un générateur de carte virtuelle à usage unique (sur un modèle "e-Carte Bleue").

Selon la présentation qui en est faite, "Orange Cash" devrait également permettre les transferts d'argent entre particuliers ("P2P") mais aucune précision n'est donnée sur leur mode opératoire (par exemple, si les échanges seront uniquement possibles entre détenteurs de compte). Enfin, il est aussi évoqué le principe d'offres promotionnelles réservées aux utilisateurs. Toutes les recettes classiques du porte-monnaie mobile sont donc au rendez-vous, mais rien de plus.

Lorsqu'il est question du planning de déploiement, les choses commencent à se gâter un peu : l'application ne sera disponible qu'au premier trimestre 2014 et exclusivement pour les villes de Caen et Strasbourg. Le reste du territoire devrait être "couvert" avant le milieu de l'année. La raison de cette restriction géographique ? Je soupçonne que la génération actuelle des terminaux de paiement NFC doive d'abord être mise à jour pour accepter les paiements depuis un smartphone.

Orange Cash

Bien entendu, les autres limitations habituelles de la technologie sont toujours de mise. Ainsi, "Orange Cash" ne fonctionnera que sur une sélection d'appareils, excluant notamment tous les iPhones. D'autre part, il ne faut pas perdre de vue que moins de 10% (approximativement) des commerces sont actuellement en mesure d'accepter le paiement sans contact dans l'ensemble de l'hexagone.

Alors qui pourra bien être intéressé par cette solution ? Je n'imagine pas que les consommateurs vont se précipiter en masse pour créer un nouveau compte (dont chaque transaction d'approvisionnement coûtera 79 centimes, apparemment), qui leur permettra uniquement de payer dans quelques boutiques, de créer une carte virtuelle sécurisée et d'envoyer de l'argent à un ami. Il paraît vraisemblable qu'Orange va s'enferrer dans un scénario catastrophe de type ISIS, en bien pire vu son isolement.

L'unique force de l'opérateur dans cette initiative est d'intégrer par défaut la technologie de Visa dans les cartes SIM qu'il distribue. La création d'un compte "Orange Cash" s'en trouvera largement simplifiée, se résumant pour le client au téléchargement de l'application sur son smartphone et à une inscription en ligne. Or cet avantage particulier risque fort d'irriter les banques, partenaires d'Orange par ailleurs (par exemple dans le programme Cityzi) et qui y verront une concurrence déloyale. Un divorce en perspective ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)