C'est pas mon idée !

vendredi 4 octobre 2013

Social Money met l'épargne en APIs

Social Money
Depuis 18 mois, Social Money déclinait en marque blanche son service d'épargne SmartyPig pour permettre de l'ajouter simplement aux sites des banques ou d'autres partenaires. Pour aller plus loin dans l'intégration, la société offre [PDF] maintenant une nouvelle solution à base d'"APIs" (interfaces de programmation applicatives).

Avec CorePro (www.corepro.io), toute entreprise pourra donc proposer à ses clients d'ouvrir un compte d'épargne et de gérer différentes cagnottes pour des projets spécifiques. Le service s'adresse particulièrement aux fournisseurs de solutions de paiement, aux startups du secteur financier (notamment celles qui s'intéressent au PFM – ou "gestion de finances personnelles"), aux commerçants… qui souhaitent enrichir leur offre, sans complications et à moindre coût.

Par rapport aux sites en maque blanche, l'avantage des "APIs" est que l'intégration est entièrement maîtrisée par le partenaire, en toute indépendance. Les services qui lui sont offerts (identification du client, création de compte, collecte des justificatifs, définition des projets, accès aux situations de compte, approvisionnements et retraits par virement…) peuvent être insérés au cœur de ses processus et de ses interfaces, de manière totalement transparente pour l'utilisateur final.

Outre les "APIs" elles-mêmes, Social Money offre à ses clients un riche tableau de bord permettant, entre autres, de contrôler divers paramètres sur les comptes gérés (en particulier, les seuils et plafonds applicables) et de consulter les données d'utilisation du service, jusqu'à la visualisation des transactions individuelles. Par ailleurs, tous les aspects de la gestion d'épargne sont pris en charge par la société, y compris les déclarations fiscales obligatoires.

Tableau de Bord CorePro

Dans une pure approche "service" ("Epargne as a Service" ?), CorePro est facturé (essentiellement) à l'usage : la redevance de base s'élève à 39 cents par compte d'épargne par mois, avec quelques frais complémentaires pour, par exemple, les opérations de vérification d'identité des clients, les transferts d'argent… Le modèle est ainsi adapté à une adoption par des acteurs de tailles variées, de la startup à la chaîne de grands magasins.

Pour de nombreuses entreprises, proposer une solution d'épargne peut constituer un excellent moyen de se différencier de la concurrence et de renforcer l'engagement et la fidélité de leurs clients. Et, alors que la complexité de mise en œuvre en interdisait jusqu'à maintenant la démocratisation, Social Money met tout à coup cette option à la portée de toutes celles qui le souhaitent : une véritable révolution !

A l'inverse, l'initiative peut représenter une menace pour les institutions financières (qui serait aussi une opportunité pour celle qui est partenaire de Social Money). La vision de l'épargne en termes de projets concrets portée par SmartyPig est déjà certainement plus séduisante pour le consommateur moyen que l'approche des banquiers centrée sur le "compte" ; alors qui sait ce qu'inventeront les utilisateurs de CorePro pour encore mieux attirer les clients ?

Enfin, il reste à imaginer ce qui serait possible si tous les services bancaires (et non seulement les comptes d'épargne) devenaient accessibles sous forme d'"APIs" !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)