C'est pas mon idée !

mercredi 16 octobre 2013

Google bientôt à l'assaut des entreprises ?

Google Now
En dépit de quelques exceptions notables (surtout du côté de la messagerie et des outils bureautiques), Google est essentiellement considéré comme un acteur ciblant le grand public et délaissant les usages professionnels. Un entretien avec Eric Schmidt, lors du Gartner Symposium ITxpo pourrait aider à changer ce point de vue.

Il est vrai que l'approche du géant de l'internet n'est pas tout à fait orthodoxe pour les décideurs informatiques des grandes organisations, dont les habitudes sont ancrées dans 40 ans d'histoire. Mais c'est justement la vision d'un Système d'Information d'entreprise entièrement recomposé qui donne toute sa force à la stratégie de Google et la rend de plus en plus pertinente dans un monde qui évolue dorénavant à la vitesse des innovations technologiques.

Partant d'une (quasi) anecdote, Eric Schmidt évoque d'abord le potentiel que représenterait la transposition du modèle de Google Now dans l'entreprise. Il propose ainsi d'imaginer un poste de travail mettant spontanément à disposition des collaborateurs les informations dont ils ont besoin, au moment où ils en ont besoin, grâce à des algorithmes qui analysent en permanence les ressources disponibles, le contexte et les comportements de l'utilisateur, réagissant ensuite "intelligemment" aux événements qui surviennent.

Je doute que beaucoup de dirigeants d'entreprise aient aujourd'hui une telle révolution dans leur champ de prospection, ni, à plus forte raison, dans leurs feuilles de route à court ou moyen terme. A l'inverse, pour Google, non seulement les réflexions avancent mais il n'est pas question de se contenter de rêver : l'idée est déjà en cours d'expérimentation !

Google Now

Au-delà du cas particulier, ce que cet exemple illustre plus généralement est la projection d'un futur environnement professionnel (pas si lointain) dans lequel les technologies "grand public" (les smartphones, les outils du "cloud', les applications, les sources d'information, les réseaux sociaux…) auront définitivement pris le pas sur les équipements, solutions et autres approches spécifiques imposés par les politiques standards des grandes structures.

Un des déclencheurs de la mutation sera, selon le président de Google, la rupture qui se dessine sur l'informatique d'entreprise, avec un modèle qui verra bientôt, notamment, la majorité des accès au Système d'Information passer par un appareil mobile. Conséquence directe, les paradigmes en vigueur deviennent obsolètes, qu'il s'agisse des modes de commercialisation du logiciel (la licence laissant la place aux redevances du "cloud"), des architectures des applications ou même des infrastructures.

Et, quand les entreprises auront pris conscience de cette réalité, elles découvriront que les offres de Google (et de quelques autres acteurs du même acabit), issues de ses services destinés aux consommateurs, sont parfaitement adaptées à leurs nouveaux besoins !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)