C'est pas mon idée !

mercredi 9 octobre 2013

BNP Paribas et Société Générale veulent éduquer les consommateurs

Simple coïncidence ou signe des temps qui changent, deux grandes banques françaises, BNP Paribas et Société Générale, lancent presque simultanément des séries d'ateliers pédagogiques dans leurs locaux, destinés à sensibiliser – voire éduquer – les consommateurs sur des sujets plus ou moins proches de leur métier.

Société Générale
Du côté de la banque rouge et noire, les "Cafés 2.0" se dérouleront [PDF] entre octobre et décembre dans une vingtaine d'agences réparties aux 4 coins du territoire. Chacun d'eux comprendra 10 ateliers animés par des formateurs spécialisés, consacrés à 4 grand thèmes : la sécurité en ligne, les usages du mobile, les réseaux sociaux et les enjeux du e-commerce (pour les professionnels).

La légitimité de Société Générale sur ces sujets ne sera probablement pas évidente pour tout le monde mais il est clair que la banque a un certain intérêt à développer la culture numérique de ses clients, à la fois dans le but de favoriser leur transition vers les canaux de libre service (pour les transactions "basiques") et pour promouvoir des comportements en ligne "sains", en particulier dans le domaine de la sécurité.

Les Cafés 2.0 - Société Générale

BNP Paribas
Pour BNP Paribas, ce sont deux initiatives distinctes qui sont lancées ces jours-ci. La première est, là encore, une série d'ateliers pédagogiques organisés dans ses agences, sur des thématiques plus financières. Ainsi, 550 sessions sont proposées dans toute la France cette fin de semaine, abordant les nouveaux moyens de paiement et le commerce en ligne.

La démarche, intégrée dans la campagne "Parlons Vrai" de la banque, se veut indépendante de tout objectif commercial et vise à permettre à chacun de comprendre les transformations qui affectent (ou vont affecter) notre vie quotidienne. Et, alors que les efforts de communication portent souvent vers le grand public, il est intéressant de noter que BNP Paribas et Société Générale réservent une place aux professionnels dans leurs ateliers (et, dans les 2 cas, à propos de e-commerce).

Thèmes des ateliers BNP Paribas

La seconde, plus originale, s'inscrit dans le cadre d'un partenariat avec l'un des pionniers français du "crowdfunding", Ulule. La jeune pousse organise un "Ulule Tour" de France, pour faire découvrir le financement participatif aux consommateurs. Non seulement BNP Paribas lui apporte-t-elle un soutien opérationnel dans cette opération de communication, mais elle accueillera également plusieurs des présentations dans ses "Maisons des Entrepreneurs" et autres "Pôles Innovation".

Petit à petit, les banques commencent à faire évoluer leur relation avec leurs clients. Conscientes de l'apparition de nouveaux modes de consommation, s'appuyant sur les conseils et recommandations de l'entourage étendu au monde "virtuel", elles adoptent une position plus pédagogique et "ouverte" qu'elle ne le faisait jusqu'à maintenant. Dans un registre plus pragmatique, il s'agit aussi pour elles de tenter de regagner ainsi une confiance sérieusement écornée depuis la crise de 2008.

Incidemment, et peut-être inconsciemment, les ateliers des deux établissements dessinent en parallèle, certes encore modestement, une autre vision du rôle de l'agence. D'un lieu dévolu aux transactions et aux échanges avec son conseiller, elle devient un espace de dialogue plus large, où il n'est plus uniquement question des produits et services financiers de la banque. Un premier pas dans la direction prise par Umpqua aux États-Unis ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)