C'est pas mon idée !

mardi 24 septembre 2013

"Like ton Banquier", campagne hors norme au Crédit Agricole Centre-Est

Like ton Banquier
Le débat reste ouvert sur les causes profondes de cette tendance mais plusieurs enquêtes récentes confirment que les jeunes ouvrant leur premier compte bancaire sont demandeurs d'un conseil de proximité, en agence. Au Crédit Agricole Centre-Est, le message a été entendu et sa réponse va bien au-delà des attentes…

Avec son opération "Like ton Banquier", l'établissement choisit en effet de jouer à fond la carte de la relation personnalisée. Dans son principe, il s'agit pourtant d'une simple campagne de conquête de nouveaux clients, orchestrée autour d'un mini-site (liketonbanquier.fr) et d'une application mobile dédiés. Ceux-ci permettent aux internautes et mobinautes de s'inscrire, pour ensuite demander à être contacté par un conseiller, par téléphone ou via Skype (première petite surprise !).

Cependant, la vraie originalité de la démarche est ailleurs : après avoir indiqué le lieu dans lequel il recherche une agence, le demandeur se voit proposer une liste de profils, parmi lesquels il va pouvoir sélectionner son conseiller personnel. Prénom, âge, langues parlées, petite phrase de présentation ("on dit de moi que je suis…"), spécialités (bancaires), loisirs préférés, canal de communication privilégié… : les critères de choix sont plutôt larges (même sans photos).

Like ton Banquier

Pour compléter le dispositif, et en écho à son intitulé, l'utilisateur a aussi la possibilité de publier une recommandation sur Facebook, quoique celle-ci ne soit pas tout à fait conforme aux habitudes, puisqu'il s'agit en fait de poster sur son mur un lien vers la fiche du conseiller choisi et non (malheureusement !) d'un vrai "like" sur son profil Facebook.

Apparemment, le service est également ouvert aux clients existants de la caisse régionale (peut-être pour qu'ils ne se sentent pas désavantagés). Du coup, on s'interroge : peuvent-ils demander à changer de conseiller, à volonté ? Ce serait une autre sorte de révolution ! Il est vrai que rien n'indique dans le processus que le choix effectué sera effectivement respecté, mais il serait très décevant – et dangereux, en termes d'image – que ce ne soit pas le cas.

Interrogez n'importe quel consommateur et vous réaliserez que, s'il n'est pas passé exclusivement aux services en ligne, celui qui se déclare satisfait de sa banque est, en réalité, d'abord et avant tout enchanté de sa relation avec son conseiller. Donner le choix au client est donc une excellente idée pour améliorer cette perception, qu'elle soit objective ou non. Un bénéfice qui vient s'ajouter au facteur confiance que procure le fait de connaître un peu plus intimement la personne à qui on dévoile bien des détails de sa vie privée…

Enfin, le plus étonnant dans l'initiative "Like ton Banquier" est que le Crédit Agricole Centre-Est ait réussi à embarquer ses collaborateurs dans l'aventure ! En tous cas, l'établissement n'hésite pas à se dépasser afin de défendre sa réputation de banque de proximité…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)