C'est pas mon idée !

vendredi 2 août 2013

BofA aide les entreprises à piloter leurs frais

Bank of America
Pour Bank of America, il s'agit de dompter les "big data". Pour l'observateur extérieur, cela ressemble plus à de l'analyse de données relativement classique. En tout état de cause, le lancement de "Dashboard Analytics" est un intéressant exemple d'exploitation des données par la banque pour offrir de nouveaux services à ses clients.

En l'occurence, la nouveauté est à porter à l'actif du département des cartes d'entreprise, qui met à disposition des administrateurs de parc un riche tableau de bord des dépenses réalisées par les collaborateurs. Celui-ci permettra de consulter et examiner les montants engagés, par période, par catégorie ou encore selon la structure organisationnelle de la société, parmi d'autres critères. Avec un suivi dans le temps, il sera également possible de surveiller l'évolution des frais et de vérifier le respect des politiques en vigueur.

Sachant que les voyages et déplacements, qui sont à l'origine d'une majorité de dépenses par carte d'entreprise, représentent souvent le deuxième poste de coût des sociétés (après les frais de personnel), les informations correspondantes revêtent incontestablement une importance stratégique pour ces dernières. Ainsi, avec une vue détaillée des achats effectués par leurs collaborateurs, elles vont pouvoir, entre autres, négocier des conditions plus avantageuses auprès de leurs fournisseurs stratégiques ou identifier des opportunités de rationalisation.

En général, les grandes organisations disposent déjà des outils qui leur permettent un pilotage optimisé. Pour les entreprises de taille plus modeste, en revanche, un tel service peut avoir une valeur inestimable. Et la banque est idéalement positionnée pour le fournir, puisqu'elle dispose de toutes les données nécessaires et, potentiellement, des expertises requises pour produire les analyses pertinentes pour ses utilisateurs. Le "Dashboard Analytics" deviendrait en quelque sorte un équivalent du PFM pour les frais généraux...

Avec un peu de recul, il est cependant aisé d'imaginer un prolongement, encore plus utile, de cette initiative. En effet, il serait tentant de consolider – dans le respect de l'anonymat – les données de toutes les entreprises clientes de Bank of America pour stimuler le partage de bonnes pratiques entre elles. Cela pourrait commencer par des statistiques sur les dépenses moyennes pour telle ou telle catégorie (à fins de comparaison), pour aller jusqu'à des indications sur les meilleurs moyens de réaliser des économies...

Bank of America

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)