C'est pas mon idée !

dimanche 14 juillet 2013

Brèves : Swift, Citi, ING, Soon

L'été semble propice aux annonces mineures et autres actualités "légères", dont voici un petit échantillon particulièrement hétéroclite...


Swift
En 2007, à une époque où les médias sociaux représentaient un nouvel eldorado pour nombre de marques, le réseau de messagerie interbancaire Swift avait sacrifié à la mode en créant sa propre plate-forme communautaire "SwiftCommunity.net". Comme la plupart des initiatives du genre, celle-ci n'a jamais réellement décollé, malgré des investissements significatifs.

Prenant prétexte d'une supposée désaffection de ses utilisateurs pour d'autres solutions, l'entreprise a finalement annoncé la fermeture prochaine de son réseau social spécialisé. Il est tout de même vrai que quelques géants ont émergé entre temps, qui prendront aisément la relève : Linkedin, SlideShare, Scribd... Les utilisateurs de SwiftCommunity.net ne resteront assurément pas orphelins !

Il existe en tous cas une leçon à tirer de cet échec, pour des expériences ouvertes sur l'extérieur comme pour un réseau social d'entreprise (interne) : la création d'une communauté en ligne est un exercice difficile qui ne se contente pas d'une plate-forme technique, de moyens financiers et d'une équipe d'animateurs. Pour réussir, il faut notamment identifier ce qui rapproche les utilisateurs ciblés et s'assurer que la mise en œuvre et l'exécution sont en permanence alignées avec ce centre d'intérêt commun.


Citibank
Progressivement, toutes les banques introduisent des solutions d'authentification forte dans leurs services en ligne, pour lutter contre la cybercriminalité en croissance permanente. Une des solutions les plus répandues consiste à envoyer un code à usage unique par SMS au client qui tente de se connecter.

Relativement simple à mettre en place, ce mécanisme souffre malheureusement de quelques défauts : procédures complexes en cas de changement de numéro de mobile, délais incontrôlés de réception des messages, coûts d'exploitation... Profitant de la popularité grandissante des smartphones parmi ses clients, Citi leur propose désormais une solution complémentaire (initialement aux Philippines), sous la forme d'une application mobile.

Outre son côté pratique, puisqu'elle fonctionne de manière autonome, sans connexion réseau, cette approche permet également à la banque de reprendre un petit avantage sur les pirates qui commencent à développer des méthodes de détournement des SMS, grâce auxquels ils sont capables de prendre le contrôle des comptes malgré les protections existantes...


ING Direct
Dévoilé il y a à peine plus d'un an, le "PassBook" d'Apple devait révolutionner la gestion de coupons, cartes de fidélité, billets et autres tickets sur l'iPhone. A ce jour, il ne semble pas que le raz-de-marée d'applications attendu ait eu lieu, mais quelques tentatives d'utilisation continuent à apparaître régulièrement.

C'est maintenant le cas d'ING France avec la sortie [lien iTunes] de la toute nouvelle version de son application. Celle-ci va en effet intégrer le RIB et le code parrainage du client dans le dit "PassBook". Cet ajout ne changera pas la face du monde de la banque mobile mais il révèle une intéressante vision du rôle du vrai-faux "m-wallet" d'Apple, le transformant en un espace de stockage d'information, pour un accès rapide.


Soon
Pour le commun des mortels, Soon, la nouvelle banque 100% mobile d'Axa, n'est toujours guère plus qu'un concept présenté dans une vidéo. Ses concepteurs n'en poursuivent pas moins leurs actions de teasing, en dévoilant chaque semaine une nouvelle fonction, esquissant progressivement un concentré des meilleurs pratiques actuelles.

Ainsi, après la présentation du principe des "mots-dièses" (ou "hashtags"), familier des utilisateurs de Twitter et servant ici à "étiqueter" les transactions pour les manipuler plus facilement, la surprise de la semaine passée était le moteur de recherche de l'application Soon, qui interprète les requêtes en langage naturel. Finies les critères multiples et complexes, demandez simplement la liste des transactions "entre 50 et 60 euros en juin" et vous obtiendrez une réponse immédiate !

App mobile Soon

Dans un monde où les "réflexes" des consommateurs sont conditionnés par les géants de l'internet (Google, Facebook, Twitter...), l'adoption dans la banque en ligne des mécanismes qu'ils utilisent tous les jours sur le web fait évidemment partie des actions qui concourent à l'indispensable simplification de l'expérience utilisateur...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)