C'est pas mon idée !

mercredi 10 juillet 2013

AmEx alerte ses clients sur Facebook

American Express
Les institutions financières explorent régulièrement de nouvelles opportunités d'exploiter l'engouement des consommateurs pour les médias sociaux. On a ainsi déjà pu voir, par exemple, quelques expériences de services bancaires intégrés dans Facebook, dont aucune ne semble cependant avoir réellement décollé, jusqu'à maintenant.

Dans une initiative récente, American Express envisage la question sous un angle radicalement différent, beaucoup plus centré sur les comportements des internautes d'aujourd'hui. Car c'est certainement en observant l'évolution des habitudes de communication que la société a imaginé son nouveau service d'alerte sur Facebook. Il est en effet désormais devenu évident que, pour une partie de la population, notamment parmi les plus jeunes, le SMS et Facebook prennent la place du mail.

Concrètement, AmEx propose donc à ses clients de connecter leur carte de crédit à leur profil Facebook, ce qui leur permettra alors d'être averti sur la plate-forme de réseau social lors des événements importants survenant sur leur compte : mise à disposition d'un nouveau relevé, échéance de paiement, confirmation de réception d'un paiement... Pour les personnes qui passent l'essentiel de leur vie en ligne "dans" les médias sociaux, l'idée sera bienvenue !

American Express Services

Incidemment, le service va aussi apporter un bénéfice tangible pour American Express (qui ne s'en vantera probablement pas ouvertement) : en demandant à ses clients de connecter leur profil Facebook aux comptes qu'elle gère, elle va obtenir un accès à une source d'informations personnelles, complémentaires de ce dont elle dispose déjà (en particulier sur les habitudes de dépenses). Connaissant les capacités de traitement et d'analyse de données de l'entreprise, il est aisé de supposer que l'occasion ne sera pas perdue...

En tout état de cause, l'exemple ainsi donné devrait inspirer les institutions financières, même si elles ne sont pas (encore ?) en mesure d'en tirer tous les avantages possibles. Le seul fait d'adapter l'offre aux changements de comportement de la clientèle est largement suffisant pour justifier une telle initiative, d'autant plus qu'elle est relativement simple à mettre en œuvre. Dans une stratégie "médias sociaux", cela serait, en tous cas, plus utile que les comptes Facebook "corporate" qui se contentent de relayer la communication institutionnelle...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)