C'est pas mon idée !

mardi 4 juin 2013

Gartner : sombre prédiction pour le paiement sans contact sur mobile

Gartner
Les prédictions euphoriques sont officiellement enterrées ! Dans une mise à jour de ses estimations sur les 5 prochaines années, Gartner revoit à la baisse le montant global des paiements sur mobile dans le monde. Pire, les transactions sans contact (utilisant la technologie NFC) sont tout particulièrement affectées, avec une réduction de plus de 40% des prévisions antérieures sur la même période...

Dans les détails, selon les analystes, la valeur totale des transactions devrait atteindre 235 milliards de dollars en 2013 et 720 milliards en 2017 (elle était de 163 milliards l'année dernière), soit une croissance moyenne de 35% par an. En parallèle, le nombre d'utilisateurs passera de 200 millions en 2012 à 245 millions en 2013 et 450 millions en 2017. Des chiffres qui peuvent paraître impressionnants mais qui sont finalement assez modestes, relativement à la taille du marché des paiements.

La principale motivation de Gartner pour réduire ses prédictions est simple : la croissance attendue en 2012 n'a pas été au rendez-vous, surtout en Afrique et en Amérique du Nord, et les perspectives ne se sont pas fortement améliorées depuis. Ailleurs, l'Europe occidentale reste à la traîne avec un volume prévu de 29 milliards de dollars en 2013, tandis que seule la zone Asie-Pacifique maintient une croissance soutenue, à la fois dans les pays développés (Corée, Singapour) et émergents (Inde).

Paiement sans contact sur mobile

Un des facteurs suscitant le pessimisme des analystes en Amérique du Nord est, sans surprise, le niveau d'adoption, pour le moins décevant, rencontré par les initiatives NFC, notamment ISIS et Google Wallet. Ce constat conduit même à une révision drastique des projections sur le paiement sans contact sur mobile, qui ne représenterait plus que 2% du marché en 2013 et 5% en 2017 (soit environ 36 milliards de dollars), en comptant malgré tout sur une embellie à partir de 2016, à la faveur de la généralisation de la technologie sur les téléphones et sur les terminaux commerçants.

Ce revirement de Gartner, qui fait (enfin) preuve d'un certain réalisme, sera une très mauvaise nouvelle pour tous les acteurs – au premier chef les banques – dont la stratégie de paiement sur mobile est entièrement axée sur le sans contact. Ils risquent fort, en effet, de voir le train de la transformation du secteur partir sans eux. Plus que jamais, il doivent impérativement préparer un "plan B", qui leur permettra de profiter des opportunités qui se présenteront, que la technologie NFC décolle ou non.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)