C'est pas mon idée !

dimanche 5 mai 2013

Les entreprises oubliées de la banque mobile ?

RBS Ciizens
En quelques années, les applications mobiles ont définitivement fait leur entrée dans le paysage de la banque et il est désormais inconcevable de ne pouvoir gérer ses comptes sur son smartphone, n'est-ce pas ? Pourtant, demandez leur avis aux dirigeants de PME et aux trésoriers des grandes entreprises : vous découvrirez qu'ils sont souvent les oubliés de la révolution mobile...

Un article du Wall Street Journal s'attarde opportunément sur l'intervention de James Gifas, responsable des solutions de trésorerie de l'américaine RBS Citizens, à l'occasion du récent Mobey Forum. Comme une litanie, revient le même message déjà entendu maintes fois : les professionnels utilisent la banque mobile dans leur vie de consommateur et ils souhaiteraient bénéficier des mêmes services pour gérer les opérations financières de leur entreprise.

Mais, alors que les banques restent peu nombreuses à satisfaire ces besoins, J. Gifas note que les exigences de ses clients se font toujours plus précises et que la barre est placée de plus en plus haut. Normal : les entreprises américaines traiteront plus de 300 milliards de dollars sur mobile cette année et ce volume est en croissance exponentielle. Plus précisément, il identifie 4 tendances incontournables qui façonnent sa stratégie mobile et qui devraient être au centre de l'attention de tous les établissements.

Première observation, le smartphone et la tablette deviennent les supports primaires d'accès aux services bancaires. Ce qui est une réalité de longue date pour les dirigeants de TPE est en passe de le devenir aussi pour les trésoriers des grandes organisations : l'utilisation d'un PC pour gérer les comptes ne constituera bientôt plus le cas normal. Conséquence logique, les applications mobiles doivent être aussi complètes que les services en ligne.

Et, justement, le deuxième axe de transition est le passage à l'action. Si, dans un premier temps, les utilisateurs se contentaient de pouvoir uniquement consulter l'état des comptes de l'entreprise et, éventuellement, les messages de leur banque, ils requièrent maintenant de pouvoir réaliser sur mobile toutes leurs opérations financières. La version actuelle de l'application de RBS Citizens donne un aperçu de cette vision, avec approbation des transactions en cours, exécution de virements internes...

AccessMobile par Citizens Bank

Les deux dernières tendances à retenir sont d'ordre plus pratique. D'une part, l'immense popularité des tablettes accentue la demande en outils mobile, car elles sont parfaitement adaptées à cette fonction. D'autre part, il n'est plus possible de ne considérer que le système d'Apple dans une stratégie mobile. Ainsi, a minima, la pénétration d'Android sur le marché doit être prise en compte. Conclusion, il est aujourd'hui impératif de concevoir et développer des solutions adaptées à des matériels divers et variés.

Le message de J. Gifas n'est pas en soi très nouveau car la négligence dont font preuve certaines institutions vis-à-vis de leur clientèle commerciale en matière de mobilité est un sujet récurrent. Il souligne cependant la transformation profonde affectant les comportements des utilisateurs professionnels, qui rend d'autant plus urgent de répondre à la demande. Comme avec les consommateurs, il n'est plus très loin le temps où l'entreprise choisira sa banque (aussi) en fonction des outils mobiles qu'elle offre !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)