C'est pas mon idée !

mardi 16 avril 2013

Financement participatif pour les éoliennes de Loué

Crédit Agricole de l'Anjou et du Maine
Normalement, quand il est question de financement participatif, la première idée qui vient à l'esprit est celle d'une plate-forme en ligne, conçue par une startup du numérique. Pourtant, un projet original porté par le Crédit Agricole de l’Anjou et du Maine démontre que le concept est aussi applicable par une banque, avec des moyens beaucoup plus traditionnels.

L'initiative dont il est question est la création d'un parc d'éoliennes pour le compte de la coopérative des Poulets de Loué, dont le Crédit Agricole est partenaire de longue date. Outre sa dimension environnementale, les parties prenantes ont également souhaité faire de ce projet un symbole fort d'engagement local. Aussi, a-t-il été décidé de faire appel aux habitants des communes concernées pour financer une partie des 17 millions d'euros que coûtera l'installation.

Eoliennes de Loué

C'est sous une forme de dépôt à terme à 5 ans, rémunéré à 3,95%, que l'engagement a été concrétisé. Et, pour en faire la promotion, une cinquantaine de collaborateurs de la banque mutualiste n'ont pas hésité à faire du porte à porte un samedi, suscitant ainsi immédiatement l'intérêt d'une centaine de candidats à l'investissement. A l'issue de l'opération, ce sont presque 250 personnes qui ont participé, permettant d'atteindre l'objectif de 1,2 millions d'euros de souscription 10 jours avant l'échéance prévue initialement.

Un projet local, concret, avec un enjeu (environnemental) dans lequel la population peut se reconnaître, un produit (bancaire) transparent et aux conditions attractives (les 2 allant de pair) : voilà les recettes qui font le succès d'une approche innovante (si ! si !) du financement participatif ! Finalement, il n'est pas toujours nécessaire de déployer les technologies à la mode pour capitaliser sur les dernières tendances, surtout quand celles-ci font essentiellement appel à des principes de partage et de responsabilité collective...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)