C'est pas mon idée !

mercredi 13 mars 2013

Fortuneo génère des cartes virtuelles sur mobile

Fortuneo
Le commerce en ligne continue à progresser régulièrement en France mais beaucoup de nos compatriotes restent malgré tout inquiets à l'idée de transmettre les informations de leur carte de paiement sur le web. En attendant une solution "miracle", quelques banques proposent des systèmes de carte virtuelle qui ne semblent cependant pas être très largement utilisés.

L'idée est pourtant séduisante a priori : au moment de régler un achat, le consommateur se connecte sur le site de sa banque et demande la génération d'un nouveau numéro de carte, utilisable une seule fois, qui lui permet de finaliser sa transaction en toute sécurité. C'est donc peut-être pour promouvoir l'utilisation de sa déclinaison de ce concept que Fortuneo vient d'intégrer la création de cartes virtuelles à sa gamme d'applications mobiles.

Le fonctionnement du dispositif est le même sur smartphone que sur le web : le mobinaute s'identifie puis choisit l'option "Paiement sécurisé internet". Il peut alors générer un numéro de carte à usage unique (accompagné des autres informations indispensables), auquel sera également associé un plafond de dépense, spécifié lors de la demande. En complément, l'application permet de consulter à tout moment les cartes virtuelles actives, ainsi que de bloquer entièrement les achats en ligne avec la carte "réelle".

Cartes virtuelles Fortuneo

Selon toute vraisemblance, l'intégration de cette fonction dans l'application mobile ne va pas sensiblement faciliter l'utilisation des cartes virtuelles par les clients de la banque car, en pratique, dans le cadre d'un achat en ligne, il est certainement aussi simple de se connecter au site de la banque que de sortir son téléphone et lancer l'application. En revanche, elle va certainement aider à développer la notoriété (et donc l'usage) de l'option, qui est d'ailleurs gratuite chez Fortuneo.

En ce sens, l'effort en vaut peut-être la peine. Cependant, il serait utile de préparer rapidement la prochaine vague de transformation qui va toucher le commerce de détail. En effet, le m-commerce mériterait largement de bénéficier des mêmes capacités de sécurisation, de préférence avant qu'il ne devienne un phénomène de masse. Or, en l'état, le besoin de basculer d'une application à une autre sur le téléphone, en mémorisant tant bien que mal les informations de la carte virtuelle, est rédhibitoire pour ce cas d'usage... Il est vrai que la réponse à cette problématique risque d'être délicate à implémenter.

A l'opposé, une déclinaison relativement simple du principe de la carte virtuelle sur mobile serait de l'intégrer avec l'interface sans contact (NFC) des téléphones équipés de cette technologie, afin de sécuriser aussi – à terme – les achats dans le commerce de proximité tout en popularisant l'usage du mobile pour le paiement, exactement comme le propose désormais Bankinter en Espagne.

En conclusion, l'idée de Fortuneo n'apporte pas de révolution, à ce stade, mais elle suggère des prolongements, dont il reste à espérer qu'ils sont déjà dans les cartons...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)