C'est pas mon idée !

jeudi 21 mars 2013

Apprendre le score de crédit sur mobile

BancIt Scoring
La ludification peut être un moyen formidable de rendre plus efficaces les outils d'auto-formation. La jeune pousse américaine BankersLab, spécialiste du domaine, multiplie les initiatives pour convaincre les banques de la valeur de cette opportunité, à l'heure où elles exigent toujours plus d'expertise de la part de leurs collaborateurs (notamment en agence).

Alors que l'essentiel de son offre est tourné vers les institutions financières et leurs structures de formation interne, la société vient de poser la première pierre d'une autre approche du jeu pédagogique : la gamme "BancIt", dont la première itération est dédiée au score de crédit, est proposée directement aux professionnels, qui peuvent l'acquérir sur l'AppStore d'Apple ou sur Google Play pour se former (ou compléter leurs connaissances) sur leur mobile.

Le modèle adopté est, tout simplement, celui du quizz. Sur 4 niveaux de difficultés successifs, le joueur accumulera les "badges" au fur et à mesure de ses réponses (correctes) aux questions qui lui sont posées. L'application comporte également des contenus de référence, dont un lexique complet du domaine du score de crédit, permettant à l'utilisateur de revisiter immédiatement les concepts qui lui auraient causé des difficultés.

BancIt pour iPhone

Le jeu est conçu pour être utilisé en association avec les autres solutions de BankersLab, en préparation à une formation d'entreprise ou simplement pour tester les connaissances acquises, mais il est aussi accessible de manière autonome. Pour ce faire, le thème du risque de crédit est couvert de manière très large : données exploitées pour les calculs, conception de modèles, utilisation des scores, suivi des évolutions...

La promesse de "BancIt" est, évidemment, d'offrir aux collaborateurs de la banque les moyens de vérifier ou enrichir leurs connaissances en toute liberté, dès qu'ils ont un instant disponible, où qu'ils se trouvent. Dans cette logique, l'aspect ludique de l'application représente la touche indispensable pour inciter à son utilisation. La limite de la proposition de BankersLab est cependant d'espérer que les utilisateurs potentiels vont investir (même seulement 5$) dans ce but. Le principe du jeu est intéressant, son modèle économique est nettement plus discutable...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)