C'est pas mon idée !

samedi 24 novembre 2012

Variations autour de l'épargne mobile

KeyBank myControl Banking
Les bonnes idées se développent, se combinent et s'enrichissent continuellement. La nouvelle application mobile de KeyBank, baptisé "myControl Checking", est justement de celles qui s'inspirent des réalisations antérieures, quelques-uns de ses "modèles" pouvant être repérés parmi, entre autres, (Bank)Simple, ImpulseSave ou encore, peut-être, Wells Fargo.

Le concept de base, désormais relativement classique, consiste à proposer aux clients d'associer à leur compte d'épargne des objectifs clairs et concrets ("s'offrir le nouvel iPad", "préparer les prochaines vacances"...), qui ont la vertu de mieux inciter les consommateurs à économiser régulièrement. Naturellement, l'application mobile permet de définir et suivre ces objectifs très facilement.

De l'autre côté, l'utilisateur a accès à son solde de compte courant et, plus intéressant, à son solde prévisionnel. Celui-ci est déterminé en prenant en compte les transactions enregistrées mais non exécutées (par exemple, les virements ou paiements de facture planifiés) ou les opérations récurrentes (salaires, règlements périodiques...). Si le cœur lui en dit, le mobinaute pourra même inscrire manuellement les futures transactions dont il a connaissance, pour affiner sa position.

Enfin, à la croisée du solde et de l'épargne, l'application présente son tableau de bord récapitulatif, sous une forme très graphique. Grâce à l'aperçu immédiat qu'il a des fonds disponibles sur son compte, le client va pouvoir réaliser un virement vers son compte d'épargne, en quelques gestes du doigt, et en affecter le montant à ses différents objectifs. Une autre manière de concevoir sa situation financière...

KeyBank myControl Banking

L'option choisie par KeyBank va à l'encontre de la tendance actuelle à intégrer dans la banque en ligne et mobile l'analyse des dépenses par catégories, qui devient aujourd'hui plus ou moins synonyme de "PFM". Pourtant, cette approche par l'épargne peut tout autant être qualifiée de "gestion de finances personnelles", d'autant plus qu'elle incite à l'action et ne se contente pas de laisser l'utilisateur simple spectateur de sa situation.

Il faut également noter que "myControl Checking" ne vise pas, pour l'instant, à remplacer l'application bancaire "classique" de KeyBank. Les deux ont des rôles (et, probablement, des audiences) suffisamment différents pour justifier une coexistence. Mais il serait aussi imaginable qu'à l'avenir la nouvelle venue s'enrichisse au point de fournir les mêmes services que sa grande sœur, et que soient ainsi mises à disposition des clients deux applications différentes, à sélectionner en fonction de leurs usages et préférences...

Information repérée grâce à NetBanker (merci !)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)