C'est pas mon idée !

mardi 18 septembre 2012

MasterCard ouvre le paiement NFC sur mobile aux développeurs

MasterCard PayPass
Déclarer aujourd'hui que le paiement sans contact (NFC) sur mobile est en panne tient de l'euphémisme. Entre les expérimentations qui n'en finissent plus (en France et dans le reste du monde), assorties de promesses éculées d'une "explosion" imminente du marché (20xx, l'année du NFC !), et les retards répétés dignes d'une comédie de bas étage (le dernier en date étant celui d'Isis, aux États-Unis), sans aucun progrès notable des usages, il devient difficile de croire à un succès futur, même lointain.

Dans ce contexte morose pour une technologie qui semblait pourtant prometteuse (au début du siècle !), l'initiative que vient d'annoncer MasterCard est remarquable. Prenant visiblement exemple sur les startups technologiques du secteur, l'entreprise met ainsi à la disposition de tous un "SDK" (Software Development Kit – kit de développement logiciel) qui donnera aux émetteurs (les banques, notamment), aux opérateurs de téléphonie et aux éditeurs indépendants la possibilité d'intégrer le paiement sans contact dans leurs applications mobiles.

Disponible pour quelques dizaines de smartphones (BlackBerry et Android) équipés de puces NFC et "certifiés" compatibles avec la technologie PayPass de MasterCard, l'outillage fourni offre aux développeurs deux modes d'utilisation distincts. Le plus simple consiste en une application de paiement en marque blanche prête à l'emploi, que les institutions financières peuvent se contenter de personnaliser à leurs couleurs. Pour les plus ambitieuses, le "vrai" kit de développement leur permet de créer leur propre application ou d'intégrer les fonctions à leurs applications existantes, par exemple de banque ou de porte-monnaie mobile (m-wallet).

MasterCard PayPass Tap & Go

Le modèle proposé peut profiter à tous les acteurs. Les utilisateurs du SDK bénéficieront non seulement d'une facilité et d'une rapidité sans égales de mise en œuvre du paiement sans contact mais également d'un processus de validation accéléré de la part de MasterCard. Pour cette dernière, l'ouverture aux développeurs tiers est une formidable opportunité d'étendre la pénétration de PayPass sur les téléphones mobiles, à peu de frais. Enfin, peut-être les idées qui en résulteront feront-elles émerger de nouvelles solutions capables de séduire les consommateurs ?

Depuis la tentative de Google, il y a plus d'un an, de jouer les trublions du paiement sans contact, avec un "Wallet" qui n'a pas produit les résultats escomptés, cette initiative de MasterCard est la première innovation intéressante dans le paysage NFC. Rien ne permet pour l'instant de penser qu'elle portera ses fruits, ni même qu'elle parviendra à séduire au moins quelques "développeurs", mais elle ne peut avoir qu'un effet positif, car ce n'est pas en persévérant indéfiniment avec les mêmes recettes que les résultats ont des chances de s'améliorer (oui, je me répète)...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)