C'est pas mon idée !

vendredi 13 juillet 2012

Yodlee aide les banques à vendre leurs produits

Yodlee
Les solutions de gestion de finance personnelles (PFM) commencent à intégrer des offres marketing ciblées (en fonction des dépenses identifiées sur les comptes des utilisateurs), à l'image de la nouvelle version de Fortuneo Budget. Yodlee franchit maintenant une nouvelle étape, en proposant aux banques d'exploiter les informations gérées pour mieux promouvoir leurs propres produits et services.

Sa nouvelle application, baptisée CrossSell, est directement complémentaire de l'offre "traditionnelle" d'agrégation de comptes de Yodlee. En effet, c'est en analysant les données collectées par cette dernière (auprès de multiples institutions financières) que les banques clientes vont pouvoir identifier de nouvelles opportunités de vente et conduire une démarche de proposition commerciale personnalisée, en ligne, pendant ou à la fin de la session de l'internaute.

Par exemple, l'outil pourrait être configuré pour repérer tous les clients possédant une carte de crédit dans un autre établissement, sur laquelle le taux appliqué est supérieur à 19% et ayant payé plus de 75 USD de frais. Il leur serait alors soumis un mini-questionnaire (de moins de 30 secondes), en fin de visite, qui pourrait commencer par une question du type "nous pensons pouvoir réduire vos frais de carte, êtes-vous intéressé ?" et déroulerait ensuite un processus de vente (ou une mise en contact avec un conseiller).

Capture d'écran Yodlee CrossSell

Avec CrossSell, Yodlee traite deux questions auxquelles les banques ont souvent des difficultés à répondre : comment exploiter les données dont elles disposent pour optimiser leurs ventes et comment se positionner en "leader" chez leurs clients multi-bancarisés ? A la première, la société apporte son outillage et son expertise de l'analyse de données pour aider les responsables marketing à mettre en œuvre la stratégie et les objectifs qu'ils se seront fixés.

A la seconde, la plate-forme de PFM multi-établissements fournit une réponse sans pareille, en offrant un accès (indirect) aux "relations" des clients avec les différentes institutions auprès desquelles ils conduisent leurs opérations. Tout en respectant la confidentialité des données gérées, CrossSell permet ainsi à la banque de "contrôler" ses concurrentes, moyennant des offres correctement ciblées. Le seul risque du système, qu'il faudra tout de même veiller à maîtriser, est de heurter la sensibilité des internautes vis-à-vis de l'utilisation qui est faite de leurs données (très) personnelles.

Cette nouvelle solution de Yodlee est une parfaite illustration de la valeur que peut apporter l'agrégation de comptes à une banque. Initialement, l'objectif pouvait être de "retenir" les clients sur ses services en ligne grâce à l'exhaustivité de l'information délivrée ("toute ma situation financière est accessible sur un seul site"). Dorénavant, il devient aussi possible de profiter des données disponibles sur les établissements concurrents pour développer les ventes... Pourquoi donc les banques françaises sont-elles encore si peu nombreuses à percevoir leur intérêt à développer ces modèles ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)