C'est pas mon idée !

samedi 19 mai 2012

Un AppStore bancaire qui fonctionne...

DNAappstore by Open Solutions
Dévoilé il y a un an par l'éditeur américain de progiciels bancaires Open Solutions, le "DNAappstore" semble bien en passe de réussir son pari. La présence du DSI d'un de ses utilisateurs parmi les 10 innovateurs de l'année désignés par la revue American Banker nous donne l'occasion de faire le point sur cette initiative particulièrement ambitieuse.

Pour ceux qui découvrent le concept aujourd'hui, rappelons qu'il s'agit de la combinaison d'une trousse à outils, "DNAcreator", et d'une boutique en ligne, "DNAappstore", qui permet aux utilisateurs de DNA™, le progiciel phare de l'éditeur, ainsi qu'à des développeurs tiers, de créer et distribuer des modules complémentaires, venant enrichir le cœur bancaire de nouvelles fonctions.

En fait, le dispositif a été mis en place pour répondre à la demande des clients d'Open Solutions. Ainsi, dans le cas de "Redstone Federal Credit Union" (RFCU), dès la mise en place du progiciel, plus d'une centaine de demandes d'évolutions étaient soumises à l'éditeur, avec peu d'espoir de les voir aboutir. Éternel dilemme du choix d'un progiciel... Qui a donc cette fois trouvé sa solution avec "DNAcreator", qui permet à l'établissement d'adapter finement l'outil à ses besoins, à son propre rythme.

Si l'histoire s'arrêtait là, elle n'aurait rien de très exceptionnel. Mais, en choisissant de proposer un AppStore, où les développeurs peuvent distribuer leurs réalisations, Open Solutions a dépassé le simple stade du progiciel ouvert et extensible. Et, aussi étonnant que cela puisse paraître, l'idée séduit !

A ce jour, la boutique liste près de 120 références. Une majorité d'entre elles (70) ont été conçues et réalisées par l'éditeur lui-même, qui trouve ainsi un moyen simple et pratique de commercialiser des "options" pour sa solution de base. Les autres sont le travail de développeurs tiers et de clients : RFCU en a déjà, à elle seule, 17 à son actif. L'une d'elles figure d'ailleurs parmi les plus populaires, ayant été téléchargée 140 fois, ce qui constitue un nombre respectable pour un outil spécialisé, dont le prix atteint 15 000 USD.

L'esprit coopératif est certainement pour quelque chose dans le succès du "DNAappstore". Il est en effet difficile d'imaginer un tel modèle de partage (même rémunéré) entre des établissements concurrents purement commerciaux.

Quoi qu'il en soit, voilà une nouvelle démonstration de la valeur de l'ouverture des systèmes informatiques, qui ici profite à l'éditeur, dont la solution est enrichie par un écosystème vibrant (et qui prélève 30% du montant des ventes sur son AppStore), aux développeurs tiers, qui étendent ainsi facilement leur visibilité, et aux clients du progiciel, profitant d'une offre diversifiée et bénéficiant d'une opportunité incomparable de rentabiliser leurs développements spécifiques. Tout le monde sort gagnant !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)