C'est pas mon idée !

lundi 21 mai 2012

Saygent : votre porte-monnaie écoute votre avis

Saygent
Déjà évoquée brièvement dans ces colonnes l'an dernier, Saygent, qui développe des solutions d'analyse vocale, surfe maintenant sur la vague d'engouement qu'a suscité Siri, l'agent de recherche de l'iPhone (vocal aussi), avec le lancement d'une nouvelle offre pour smartphone. Et celle-ci pourrait bientôt faire son apparition dans un porte-monnaie mobile, s'il faut en croire TechCrunch...

Livré sous la forme d'un kit de développement (d'abord pour Android et prochainement pour iPhone), mSay (c'est son nom) peut être aisément intégré dans toute application mobile. Une fois cette étape réalisée, l'utilisateur final disposera d'une option lui permettant de répondre à une question pré-programmée ou de donner son avis, de vive voix. La technologie de Saygent prend alors la main pour analyser le contenu du commentaire reçu et le ton avec lequel il a été formulé (colère, dépit, gaieté...) et transmettre une information enrichie au fournisseur de l'application.

Dans l'hypothèse d'une intégration dans un porte-monnaie mobile, le scénario envisagé est aussi simple que prometteur : à l'issue d'une transaction (voire même avant sa conclusion), le client est sollicité pour s'exprimer sur son achat. Il peut donner son avis sur le commerçant, le produit choisi ou encore se plaindre d'une anomalie dans le logiciel de paiement lui-même. Le fait que cette étape intervienne dans la même application et dans le "feu de l'action" devrait favoriser des taux de réponse élevés.

La beauté du système est que Saygent est capable de transmettre le résultat de son analyse à l'interlocuteur le plus pertinent pour la demande exprimée (selon des règles établies au préalable, supposé-je). L'éditeur du porte-monnaie mobile peut ensuite adresser aux commerçants les avis qui leurs sont destinés, en quasi-temps réel (et aux développeurs, les plaintes relatives à l'application !).

Le service ainsi apporté aux marchands devrait facilement les séduire, surtout en comparaison des traditionnelles enquêtes de satisfaction envoyées et traitées plusieurs jours (ou semaines) après un achat. Ici, ils ont la possibilité de réagir immédiatement en cas de mécontentement, évitant ainsi peut-être des frustrations qui se propageront plus tard sur les médias sociaux...

Alors que la plupart des acteurs des paiements sont convaincus que les futures solutions sur mobile s'imposeront si elles apportent une valeur ajoutée perceptible, la proposition de Saygent devrait retenir leur attention. Je ne suis pas convaincu que l'interaction vocale soit l'avenir (je n'ai encore jamais vu quelqu'un parler à Siri...), mais l'idée de la collecte d'avis après la transaction me semble pointer dans la bonne direction, et sera certainement préférée, même payante, par les commerçants, aux seuls (classiques) coupons de réduction que proposent ceux qui se préoccupent aujourd'hui de services complémentaires du paiement.

Après tout, un petit formulaire simple (comme ceux de Civiliz) pourrait probablement être tout aussi efficace qu'une interface vocale et tellement plus facile (et économique) à implémenter...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)