C'est pas mon idée !

mercredi 25 avril 2012

Open Talent : BBVA mise sur les startups innovantes

BBVA Open Talent
Les banques qui affirment leur soutien aux jeunes entreprises sont nombreuses. Celles qui dépassent le simple discours et s'impliquent concrètement pour leur développement sont déjà plus rares. Et lorsque cet engagement est mis à profit pour promouvoir l'innovation dans les services financiers, il n'en restent plus beaucoup. L'espagnole BBVA est de celles-là, avec la nouvelle édition de son opération "Open Talent".

Ouvert aux entrepreneurs et startups du monde entier, "Open Talent" est un concours, auquel ils sont invités à soumettre leurs projets technologiques innovants récents (de moins de 24 mois). Pour ceux qui sauront séduire le jury, la récompense prendra la forme d'aides pouvant atteindre une valeur de 100 000 €, selon différents modes : investissement direct, collaboration opérationnelle avec le groupe BBVA ou encore promotion et diffusion de la solution par les différents canaux de la banque.

Le thème principal du concours, depuis sa création en 2010, est plutôt large, puisque, sous le titre "Innovation et Technologie", il a vocation à traiter de problématiques de société (santé, transports...), de jeux et de multimédia, de réseaux sociaux ou même de plates-formes purement techniques. Mais, cette année, une nouvelle thématique "Banque et Services Financiers" est aussi proposée pour des projets plus ciblés, par exemple dans les domaines du paiement mobile, de la bancarisation dans les pays émergents, des monnaies virtuelles...

BBVA Open Talent

L'organisation "pratique" de l'opération ne présente pas d'originalité : les projets devront être présentés sur la plate-forme web "Open Talent" avant la fin avril, après quoi ils seront soumis au vote du public. Ensuite, un jury sélectionnera 20 finalistes parmi les dossiers en lice, en prenant en compte les préférences des internautes (pour un poids cependant très limité, de 10%). La phase finale, qui désignera 2 vainqueurs (un pour chaque catégorie) se déroulera lors de l'évènement Red Innova 2012, où les projets retenus seront exposés au public.

Si les éditions précédentes ont déjà permis à BBVA de tirer un enseignement de son "Open Talent", c'est que les startups répondent en masse à l'appel (la richesse des dotations y est évidement pour une grande part) : ainsi, en 2011, 318 projets avaient été soumis.

La banque y trouve naturellement son intérêt, qui ne se limite pas à des effets de communication. Il faut aussi compter avec une forte exposition à des idées nouvelles et avec les relations que le concours lui permet de tisser avec les entrepreneurs (les vainqueurs et tous les autres), qui l'aideront à enrichir son expérience et à "mieux" innover. Il est d'ailleurs logique, dans ce contexte, qu'un thème spécifique aux services financiers soit introduit, qui renforcera encore la valeur potentielle de l'évènement pour la banque.

Contrairement à d'autres initiatives similaires, BBVA n'hésite pas à déployer des moyens relativement importants (y compris financiers) pour atteindre ses objectifs. Sans qu'il s'agisse d'une condition impérative, cela lui permet tout de même de s'assurer d'une large participation qui ne peut que favoriser le succès de la démarche d'innovation ouverte que constitue finalement "Open Talent". Question de courage mais aussi, certainement, volonté de réussir, vite, à transformer la banque...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)